À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Inclusif aussi

À cause des travaux et de ma destination, j’ai eu à prendre le boulevard Saint-Joseph avec mon véhicule entre Des Allumettières et Saint-Raymond. Résultat : deux plombages à remplacer !

Plutôt que les bornes-fontaines à casseroles devant la Maison du citoyen, pourquoi pas un bloc d’asphalte avec un cratère au milieu. Ça aussi c’est inclusif et représentatif de notre belle ville de Gatineau.

Pierre Pilote, Gatineau


Fidèle à lui-même

Le président des États-Unis a trouvé le moyen d’attirer toute l’attention du G7 que sur lui. Comme il est brave quand il est sur Twitter ! Avant le G7, il a dit que des monstruosités sur Justin Trudeau et le Canada sur les tarifs sur l’acier et l’aluminium. À son arrivée à La Malbaie, il a complètement changé de ton, un ton de velours. Après avoir quitté le Québec, il est revenu à la normale et resème la pagaille sur Twitter.

Je ne comprends pas comment des gens ont pu voter pour lui. Il agit comme un enfant gâté qui rage dès qu’on ne lui donne pas ce qu’il veut. Il est passé comme un coup de vent juste pour laisser six pays contre lui. Il veut démontrer qu’il est le plus fort ! 

Sylvie Richard, Gatineau


Jusqu’à quand ?

Jusqu’à quand les indépendantistes abuseront-ils de notre patience en nous offrant le spectacle désolant de leurs divisions internes qui polluent la scène politique québécoise ? Ne peut-on pas aimer le Québec sans tomber dans le nationalisme primaire qui consiste à élever des frontières (contre le ROC) et des barrières (contre les immigrants) ? La peur de l’autre ne révèle-t-elle pas au fond un manque de confiance ?

Ne vaut-il pas mieux être patriote que nationaliste ? Le patriote travaille pour sa patrie, pour l’ensemble de ses compatriotes. Sa démarche est positive, constructive, rassembleuse. Le nationaliste, lui, cherche à se distinguer des autres, à s’en séparer. Je préfère le patriote qui ne manque pas d’assurance en lui. Ce n’est pas avec de petits politiciens chicaniers que le Québec développera son immense potentiel.

Jean Delisle, Gatineau

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Que pensez-vous de l’idée de construire des tours d’habitation pour aînés dans le Smartcenter du Plateau ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.