À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Le jury, les Canadiens

S’il était très important que Justin Trudeau expose franchement et sans faux-fuyants sa version des faits et la position de son gouvernement, il est tout aussi important que Jody Wilson-Raybould  explique pourquoi elle a refusé l’accommodement qui lui a été proposé pour sauver les emplois chez SNC-Lavalin. Dans cette confrontation, tous les Canadiens forment le jury et donneront leur verdict aux élections. 

Pierre Calvé, Gatineau

Une réaction des Anglais?

Au Canada, je me sens très souvent incompris, isolé, bafoué par la majorité anglophone. De là à vouloir un pays afin de pouvoir exercer un contrôle complet de nos institutions, sans se mettre à genoux pour obtenir l’aumône de « nos bons amis » d’Ottawa.

Pourquoi l’ex-ministre de la Justice ne voulait pas utiliser la clause autorisant une entente hors cour dans le dossier de SNC-Lavalin? Pour nous rabaisser, pour faire disparaître un fleuron de l’économie québécoise? Son refus est un témoignage éloquent de l’attitude des anglophones envers le Québec!

Quand nous assumerons-nous comme peuple? Malheureusement, nous avons cessé de rêver. Nous préférons tendre la main pour recueillir des miettes.

Philippe Roy, Gatineau

Il faut aller aux urnes

Justin Trudeau a fait des erreurs graves en ne respectant pas la séparation des pouvoirs. Doit-il démissionner ? Il doit enclencher des élections anticipées. 

Le premier ministre doit aller aux urnes !

Serge Landry, Gatineau

Mille mercis…

Le 26 février dernier, je suis entrée à l’urgence du Centre hospitalier de Gatineau, secteur Hull et par la suite, admise à l’unité de cardiologie. J’y ai reçu les meilleurs soins tant pour le mieux être de mon corps physique que pour mon mieux être mental et ce, avec le plus grand professionnalisme et la plus grande gentillesse du monde. J’ai été dorlotée afin que je puisse retrouver peu à peu mon autonomie un jour à la fois.

Je vous dis mille mercis de tout mon coeur.

Thérèse Thibaudeau, via Internet

***

La question du jour :

Le premier ministre Justin Trudeau en a-t-il dit assez, ou pas assez, pour vous satisfaire dans l’affaire de SNC-Lavalin?

Envoyez vos r;ponses à editorial@ledroit.com