À vous la parole

À vous la parole
À vous la parole
Le Droit
Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Quand la fin du carnage ?

Encore et encore des morts sur l’autoroute 50 : cinq morts et 16 blessés en 15 mois, n’est-ce pas suffisant pour faire enfin bouger le ministère des Transports ? Une poursuite collective au criminel devrait-elle être intentée par les parents de toutes ces victimes ?

Si le MTQ est vraiment sensible à cette catastrophe qui menace tous les usagers de cette autoroute, il devrait de toute urgence faire installer des murets de béton infranchissables et afficher des panneaux de vitesse réduite à tous les 2 km jusqu’à ce que l’autoroute soit élargie à quatre voies séparées. Loin de régler le problème, la solution envisagée de construire l’an prochain une glissière à câble franchissable ne fera qu’empirer la situation. 

André Beauregard, Gatineau  


Irrespectueux conseillers

Je trouve irrespectueux que des conseillers municipaux élus pour défendre les intérêts de leurs commettants refusent de soumettre des projets pour leur district en marge de l’étude du budget de la Ville de Gatineau. Cette stratégie dépassée, très narcissique  et nombriliste de leur part, prive de fonds les résidents des quartiers qu’ils représentent pouvant servir à des projets innovants et structurants pour la communauté. La politique exige que des conseillers élus servent les intérêts de ceux qui les ont élus avant de servir leurs ambitions ou biais politiques. 

Mon conseiller Jocelyn Blondin fait partie du lot de ces conseillers en manque d’empathie ou d’imagination et constamment en guerre contre l’administration de Gatineau. Une ville à l’aube de 2020 c’est beaucoup plus que de l’asphalte, ne lui en déplaise. Qu’il mette ses priorités à la bonne place ou qu’il se présente à la mairie s’il est à ce point frustré. 

Pierre Larabie, Gatineau


La formation professionnelle

Bravo à tous les intervenants qui ont mis sur pied les journées Portes ouvertes à Buckingham qui ont permis à au-delà de 250 jeunes de secondaire 4 de mieux apprivoiser les divers programmes sur le territoire de la commission scolaire Coeur-des-Vallées. 

Pareille initiative se veut une approche gagnante pour répondre aux besoins criants de relève dans un grand nombre de secteurs. 

Raymond Ménard, Plaisance

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Gatineau a dévoilé son plan pour le Quartier-du-Musée : qu’en pensez-vous ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.