À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Perplexe et inquiet

La décision de retirer le 61 rue Laurier du secteur de citation patrimonial du quartier du Musée me laisse perplexe et un peu inquiet. La seule explication que je peux imaginer pour cette exclusion est une ouverture à une remise en question ultérieure du zonage pour permettre la construction d’un édifice en hauteur. Lorsque j’ai soulevé ce danger à Mike Duggan, il a reconnu qu’il s’agissait d’une concession. L’autre exclusion du 115 Champlain n’est guère mieux. Avec le projet en hauteur du Four Points et éventuellement un autre en arrière, du même gabarit, notre secteur patrimonial sera affaibli comme milieu de vie.

Bill Clennett, Gatineau

***

J’ai fait un rêve

J’ai rêvé que la Ville de Gatineau avait entériné la construction des tours de Brigil sur la rue Laurier et qu’avec l’argent généré par le projet, elle avait décidé de faire l’acquisition des plus belles demeures patrimoniales du quartier du musée pour les transformer en boutiques, restos avec terrasses, galeries d’art et cafés branchés. Tout le quadrilatère était constitué de rues piétonnes bordées de petits commerces, avec parcs, amuseurs publics, musiciens ambulants ; il y régnait une ambiance incroyable ! Les citoyens de Gatineau étaient très fiers de ce quartier qui était devenu l’emblème de leur centre-ville, et fiers aussi de leur ville qui avait ainsi réussi un coup de maître en gardant sur son territoire les nombreux touristes qui traversent au Musée de l’Histoire. Mais à mon réveil, j’apprends que le projet de Brigil a été refusé ! Quelle déception. Les contribuables de Gatineau peuvent-ils demander la tenue d’un référendum sur le sujet ?

Margo Émond, Hull

***

La honte

Depuis que je me suis établi au centre-ville en 1994, j’ai subi deux grandes hontes. La première, la fusion forcée où mon identité de Hullois m’a été enlevée. La deuxième, le rejet du projet des tours de Brigil sur la rue Laurier.

Guy Le Monnier, Hull

***

Victoire du patrimoine

Félicitations aux citoyens pour votre victoire contre les tours Brigil ! Merci au maire et aux membres du conseil pour cette décision de protéger leur patrimoine. Solidarité et fierté.

Denise Beauchamp, Vanier

------------------------------------------

+

LA QUESTION DU JOUR

Les Promenades Gatineau (anciennement Les Promenades de l’Outaouais) fêtent leurs 40 ans aujourd’hui. Quel est votre plus beau souvenir associé à ce centre commercial ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.