À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Un petit détour

La citation patrimoniale du quartier du Musée entraînera le même succès économique et la même chaleur humaine que le Vieux-Montréal ou le Vieux-Québec : ce sera un cœur de ville pour tous. Où allons-nous quand nous visitons ces villes ? Dans ces quartiers qui attirent tant les touristes que les résidents, où la vie foisonne et où règne le cachet d’une communauté active et visible. Ça, c’est un fait, ce n’est pas un concept fictif. Et c’est ce dont Gatineau a besoin. Basons-nous sur des expériences réelles et démontrées, sur ce qui servira l’ensemble de la communauté. Si on « aime vraiment sa ville », voici une question : les millions de dollars, la vue et le spa, clamés comme les avantages des tours, disparaîtront-ils si ces édifices sont construits à quelques rues du quartier patrimonial ? 

Évidemment, non ! Si un promoteur « aime sa ville et le quartier du Musée », il respectera la citation patrimoniale recommandée par les résidents, les associations communautaires et les conseils municipaux des dix dernières années. Et déplacera sa vision de tours pour les construire un peu plus loin. Un petit déTour... Ça, c’est si on aime sa ville.

Lucie Goulet, Gatineau


Trump fidèle à lui même

Fidèle à lui-même, le président des États-Unis a trouvé le moyen d’attirer toute l’attention du G7 sur lui. Comme il est brave, quand il est sur Twitter ! Avant le G7, il n’a dit que des monstruosités sur Justin Trudeau et le Canada. À son arrivée à La Malbaie, il a complètement changé de ton. Après avoir quitté le Québec, il est revenu à la normale et a semé la pagaille sur Twitter. Encore aujourd’hui, je ne comprends pas comment des gens ont pu voter pour lui. Il agit comme un enfant gâté qui rage dès qu’on ne lui donne pas ce qu’il veut.

Sylvie Richard, Gatineau


Prisonnier du Grand Prix cycliste

Il est bien de voir Gatineau être l’hôte d’évènements majeurs. Cependant, l’impact du Grand Prix cycliste de Gatineau sur les résidents des secteurs entourant le boulevard des Allumettières, dans le secteur Hull, est inacceptable. 

Non au Grand Prix cycliste de Gatineau.

Éric Poitras, Gatineau

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Le sommet du G7 a-t-il été utile, selon vous ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.