À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Véritable comédie

Espérons que les gens sensés réalisent que Maxime Bernier et ceux qu’il a recrutés pour son Parti populaire du Canada sont infréquentables. Et que son parti ne récolte qu’un seul vote, celui de Ken Pereira.

La politique est devenue une véritable comédie.

Colin Duquette, via Internet

***

Des Rosiers, combattante

Je suis en désaccord avec la chronique de Sébastien Pierroz (Le Droit, 20 mai) où il soutient que « les francophones de l’Ontario s’apprêtent à perdre une alliée. En revanche, ils ne perdent pas leur plus farouche combattante. » Pardon ?

Nathalie Des Rosiers a été plus que combattante en pilotant le dossier de la reconnaissance du bilinguisme officiel à la Ville d’Ottawa par le gouvernement de l’Ontario. 

Mme Des Rosiers a été reçue membre de l’Ordre de l’Ontario en 2012 et membre de l’Ordre du Canada en 2013 pour son travail dans les domaines des droits civils et de la défense des droits des francophones.

Mathieu Fleury a refusé l’offre sur un plateau d’argent de la nomination du Parti libéral provincial, et ensuite fédéral, pour le comté d’Ottawa-Vanier sous prétexte qu’il avait fondé une famille près d’elle. 

Marie-France Lalonde a délaissé son poste de députée pour se présenter au fédéral afin d’être plus près de sa famille. 

Dites-moi pourquoi est-ce bon comme raisonnement pour ces deux-là et pas pour la précieuse alliée qu’est Mme Des Rosiers ? 

Les faux principes de la vie politique versus les vrais fondements d’une vie familiale sont valables pour certains, mais pas pour Nathalie Des Rosiers?

Richard R. Hudon, Ottawa

***

Pour l’environnement

Nous sommes de plus en plus témoins de belles initiatives d’implications pour protéger notre environnement. À titre d’exemple, bon nombre de milieux de travail et de loisirs ont éliminé les bouteilles d’eau jetables pour prendre le virage vert. Puissions-nous continuer à nous serrer les coudes en mettant de l’avant des actions porteuses d’avenir !

Raymond Ménard, Plaisance

+
LA QUESTION DU JOUR

Nouveaux croquis pour l’agrandissement du Château Laurier : qu’en pensez-vous ?

Nouveaux croquis pour l’agrandissement du Château Laurier : qu’en pensez-vous ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.