À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

La rigueur de Pedneaud-Jobin

Je comprends les propos du maire de Gatineau que Le Droit rapportait le 6 décembre : « J’ai des valeurs, des principes, des projets,  et pour les faire avancer, il faut aussi agir sur les réseaux sociaux ».

Cependant, pourquoi Maxime Pedneaud-Jobin le fait faire par ses employés politiques ? Serait-ce pour s’en laver les mains si jamais...?

Mon opinion : Mauvaises actions, Gatineau !

Marcel Proulx, Gatineau

Une action radicale

Greta Thunberg vient de recevoir le titre bien mérité de personnalité de l’année par le magazine Time. Elle reproche aux décideurs de n’avoir entrepris aucune action radicale contre le changement climatique. La balle est lancée. Il suffirait qu’un pays invite une poignée de scientifiques non liés à l’énergie fossile et leur donne le mandat suivant: inventer une énergie verte abondante et facilement accessible à tous, avec interdiction formelle de prononcer le mot «impossible». Tout profit de brevet émanant de cette cellule de crise serait versé à un fond vert de l’ONU. Il y a sûrement un ranch en Alberta qui accueillerait deux ans durant cette cellule «Action radicale».

Pascal Barrette, Ottawa

Et si c’était le contraire ?

Je suis d’accord avec les restaurants : tu réserves et tu y vas. Tout le monde est heureux. Tu n’y vas pas, le restaurateur est dans le trouble parce qu’il a certainement refusé des clients et il subit une perte de revenus.

Revirons la situation. Tu réserves pour 10 personnes. Tu arrives au restaurant et il ne t’a pas gardé tes places. Dans cette seconde hypothèse, qui est le dindon de la farce ?

Richard Durocher, L’Ange-Gardien

La gratuité des cours de français

J’ai lu avec intérêt l’article de Jean-Marc Salvet (Le français, un droit pour tous, 11 décembre 2019, Le Droit) au sujet du droit à la gratuité des cours de français pour toute personne résidant au Québec. Le dicton « tout ce qui est gratuit peut être pris à la légère » me porte à douter du bien-fondé du projet de loi du député libéral Gregory Kelley. Quiconque passe sa vie au Québec vit gratuitement en perpétuelle immersion. Quant aux nouveaux arrivants, l’idée est géniale à condition que les résultats soient probants. Demeure la possibilité de parfaire gratuitement son français, ce qui serait bénéfique pour des humoristes en mal de vocabulaire. 

Sylvia Pelletier-Gravel, Gatineau

Des solutions à la congestion

Mes solutions pour régler les problèmes de congestion sur les routes du Québec? Faire une meilleure synchronisation des feux de circulation, comme sur la longueur du boulevard Saint-Raymond, dans le secteur Hull. Permettre le minimum de 2 passagers sur les voies réservées au covoiturage, aux taxis et aux autobus, comme c’est le cas sur le pont Champlain qui relie Aylmer et Ottawa. Allouer la circulation unidirectionnelle seulement aux heures de pointe vers Ottawa, la semaine, sur les routes les plus achalandées, comme sur le boulevard Taché.

Francine Legault, Gatineau

Le budget 2020

Le conseil municipal de Gatineau a adopté son budget pour 2020 avec une hausse de 2,1 %. 

Nous aurions souhaité moins, mais ce dernier est teinté par les dépenses au regard des changements climatiques.

Comme il fallait s’y attendre, le duo Louise Boudrias-Jocelyn Blondin a voté contre ce dernier... qui s’en étonnera ? Pas moi !

Paul Peterson, Gatineau

***

La question du jour :

Le chef du Parti conservateur Andrew Scheer a annoncé son départ : qui voyez-vous prendre sa place?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com