À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Une référence

Il y a une vingtaine d’années, Le Droit constituait encore une référence de premier ordre à l’université. Il trônait aussi majestueusement sur la plupart des présentoirs de kiosques à journaux, comme s’il était considéré non moins important que La Presse, le Journal de Montréal ou Le Devoir. Sans doute y aurait-il lieu de scinder dorénavant les régionaux au sein du Groupe Capitales Médias ?  Lesquels pourraient peut-être plus facilement survivre ou revivre à l’aide, principalement, de leurs propres communautés locales ?  Comme Le Devoir le fait depuis longtemps au moyen de ses amicales ?

Denis Beaulé, Montréal

À sa perte

François Legault, le premier ministre du Québec, est prêt à injecter l’argent des contribuables dans le Groupe Capitales Médias qui sait depuis fort longtemps qu’elle court à sa perte dans le contexte actuel. Je ne suis pas d’accord à ce que nos bons gouvernements sauvent les entreprises privées. Il faut laisser jouer la libre concurrence. Si une société rend l’âme, c’est qu’elle n’est pas rentable.

Pierre Simard, via Internet

Une aide aberrante

Je trouve aberrant l’aide au Groupe Capitales Médias qui a déjà recu une aide financière de 10 millions $ du gouvernement du Québec. Martin Cauchon a pris un risque non calculé à l’achat du Groupe Capitales Médias. Car c’était écrit dans le ciel que l’avenir était incertain. Les géants tel que Facebook et Google accaparent près de 80 % de toute la publicité diffusée au Canada sur Internet. Une erreur de jugement. Pourquoi refiler la facture aux contribuables ?

Robert Woodstock, Gatineau

Marcher son chien ?

Titre lu sur le site Internet de Radio-Canada de l’émission Les matins d’ici : « Marcher son chien ». Traduction littérale de « to walk one’s dog ». Les anglicismes, il me semble, prolifèrent de plus en plus sur les ondes de la station régionale de notre diffuseur national. S’il faut en plus que les responsables du titrage de sa partie écrite s’y mettent à leur tour…

Roch-André LeBlanc, Ottawa

***

La question du jour :

Le gouvernement Ford tempère ses augmentations de tarifs pour les garderies et la santé publique. Le croyez-vous ?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com