À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Sortir les camions lourds

Il faut faire en sorte que les camions lourds ne soient plus obligés de circuler au centre-ville d’Ottawa, entre l’autoroute 417 et la rive québécoise. Un sixième pont, situé à l’île Kettle, contribuerait à atteindre cet objectif.

Maurice Glaude, Vanier

Pas de nouveau pont

Quel gaspillage sur l’idée farfelue d’un sixième pont. Ça ne changera rien ! Parlez-en aux gens d’Orléans coincés dans la circulation chaque jour. Une illusion seulement politique en faisant croire que ça aide Gatineau. La vérité : la congestion est une réalité de toutes les villes. La vérité : investir dans le transport en commun, des pistes cyclables sécuritaires et réparer nos routes endommagées par un hiver difficile.

Carl Hétu, Gatineau

On s’est laissé berner

Encore une fois, on s’est laissé berner par une illusion concernant la Coalition avenir Québec. Ses projets pour l’Outaouais sont passés à l’état projet, sans véritable période de réalisation. Nouvel hôpital ou hôpital rapiécé ? Il faut un plan et identifier un terrain. On connaît la lenteur administrative à ce sujet. 

Que dire de l’autoroute 50 ? Que de salive versée dans une mer d’intentions ! L’avenir n’apparaît pas brillant pour l’Outaouais, car bientôt, Montréal fera pression pour son projet de stade de baseball, et Québec, pour son train. Voter est un devoir, vraiment ? Avons-nous simplement changé le visage des acteurs ?

Gilbert Séguin, Gatineau

Des félicitations

Il n’y a pas que du négatif à l’Hôpital de Gatineau. En preuve, le département d’endoscopie mérite mes félicitations. Le 22 mars, j’y ai subi une intervention : prise en charge rapide, personnel efficace ; tout est réglé au quart de tour. Faut aussi mentionner une rencontre avec le médecin avant et après l’intervention.

Petit bémol : la direction devrait améliorer la façade : enlever les placards blancs et en finir avec les bris de la porte tournante. C’est très froid et peu accueillant.

Nicole Massicotte, Gatineau

***

La question du jour :

Des enfants de Gatineau sont forcés de changer d’école à répétition, en raison des changements apportés aux bassins d’élèves. Qu’en pensez-vous ?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com