À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Des opinions...

Je veux appuyer le conseiller gatinois Cédric Tessier dans sa sortie contre Louise Boudrias. Je suis tout à fait d’accord lorsqu’il dit qu’elle ne fait que critiquer sans raison. Elle n’est jamais d’accord avec quoique ce soit. Avis à ceux qui l’ont élu.

Ensuite, Le Droit critique sans vergogne Justin Trudeau. Que les Québécois se le tiennent pour dit, nous ne voulons aucunement revoir un second Stephen Harper (ou pire encore) au pouvoir.  

Louise Morin, via Internet

Transmettre la laïcité

Je me demande toujours comment les gens font pour ne pas voir ce qui m’apparaît comme une évidence : l’éducation est le secteur le plus important où appliquer cette loi sur la laïcité ! C’est la qu’on forme les Québécois de demain, et si on veut transmettre des valeurs de laïcité, ce n’est pas avec des enseignantes voilées qu’on va le faire. Les gens ont la liberté de croire ce qu’ils veulent, mais pourquoi devrait-on les laisser faire la promotion de leur religion au travail sous des prétextes moyen-ageux? En quoi c’est la fin du monde de ne pas porter de turban ou de voile ou une grosse croix dans le coup au travail?

Il serait temps d’écouter ce que les gens ont à dire sans les traiter de racistes et de xénophobes. C’est juste normal qu’on demande aux gens de s’intégrer. La religion, c’est un sujet que nous avons collectivement réglé il y a longtemps et nous ne sommes aucunement tenus d’accepter tous les compromis au nom d’une charte créé à une autre époque. Et ceux qui ne sont pas contents, c’est pour ça que Toronto existe.

Simon Savard, Eastman

Était-ce nécessaire ?

La loi sur la laïcité est-elle nécessaire? Combien de gens au gouvernement, dans les cours, prison et école se servaient d’un signe religieux pour influencer ? Maintenant, aurons-nous une police de la laïcité pour vérifier l’habillement des femmes? Le chef François Legault a fait une promesse sans réfléchir. Cela ressemble plus à une loi sur l’athéisme que sur la laïcité.

J’espère que cela ne changera rien.

Olivier Bilodeau, via Internet

***

La question du jour :

Le gouvernement Trudeau approuve l’expansion du pipeline Trans Mountain : comment envisagez-vous la suite des choses ?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com