À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

La chasse est ouverte

La chasse aux nids-de-poule est ouverte... C’est incompréhensible que nous laissons aller les boulevards avec de trous si gros et si profonds. On devrait rouler sur les pistes cyclables... Surtout avec les 30 millions $, on devrait en mettre 2 ou 3 sur le boulevard Maloney.

Gregory Peckett, Gatineau

Vélos : pour et contre

Je m’adresse à ceux qui déclarent que les cyclistes roulent plus dans la rue que sur les pistes cyclables. Je soupçonne que vous ne voyagez pas en vélo car vous seriez témoins des milliers de cyclistes qui roulent sur les pistes cyclables durant les heures de pointe. 

Je suis en faveur des 30 millions $ à être dépensés, sur 6 ans, pour améliorer les pistes cyclables. Cela enlèvera des vélos des routes et ça n’empêche pas Gatineau de s’occuper des trottoirs et des nids-de-poules. Elle n’a qu’à réaffecter les ressources des études répétées et souvent inutiles à ces deux services.

Par contre, je suis contre le déneigement l’hiver; c’est trop dangereux et ça amènera ces mêmes cyclistes dans les rues. Le vélo n’a pas sa place en ville l’hiver.

Jacques Pouliot, Gatineau

Un projet-pilote inutile ?

Reporter de 2 h à 3 h la fermeture des bars dans le Vieux-Hull n’apportera pas plus de sécurité pour les clients, ni plus de tranquillité pour les résidents, ni plus d’activité économique. Qu’aurait-on alors à y gagner ? Ce serait, allègue-t-on, d’atteindre l’équité entre tous les tenanciers de bars à Gatineau. Comme si l’universalité d’une mesure était garante d’équité. 

Or, quantité de normes, de règles, d’exemptions, de subventions et d’appui aux entreprises sont spécifiques au Vieux-Hull. Faudrait-il les supprimer au nom du même principe d’équité, lequel privilégierait le «mur à mur» ? Moduler ou adapter les lois en fonction des problèmes à solutionner est sagesse politique et recherche d’efficacité. Aligner la fermeture des bars du Vieux-Hull sur Ottawa a été déterminant pour corriger un monstrueux problème. Le Vieux-Hull connaîtra les mêmes effets de débordements qui ont justifié la mesure actuelle.

Jean-Pierre Chabot, Gatineau

***

La question du jour :

Retrait des accusations contre le vice-amiral Mark Norman : croyez-vous le gouvernement ou l’opposition ?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com