À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Laissez-nous ce souvenir

Je suis un bébé de Hull. Née sur la rue Kent à l’arrière de l’Hôtel Chez Henri, et si notre maison n’avait pas brûlé... hé bien, j’y serais encore!

Je me souviens de l’école Lauzon, du Collège Notre-Dame, de l’école Sainte-Marie pour filles où j’ai fait mon primaire. Le Palais de justice sur la rue Principale, le Dr Pichette et son fils, le notaire Pichette, rue Principale. Les restaurants Chez Thériault et le Bocage. Coin Laval et Principale, on trouvait le Woolworth, l’arrêt du tramway d’Ottawa. Je le prenais pour aller me baigner au parc Moussette, à Val-Tétreault. J’allais glisser sur les rampes de chaque côté de la mairie, près de l’église Notre-Dame. Ils sont tous démolis.

Il ne nous reste que le quartier du Musée. Laissez-nous ces derniers précieux souvenirs.

Francine Therrien, Gatineau


N’importe qui sauf…

Les cinq comtés de l’Outaouais sont tenus pour acquis par les gouvernements libéraux. Quel intérêt pour ce parti d’investir dans notre région? On nous donne des miettes en éducation, en transport, en santé, etc. et aux élections on vote encore et encore pour ce parti.

Nous, les électeurs, ne donnons pas de pouvoir de négociation à nos députés. Comment peuvent-ils dire à un gouvernement libéral d’investir dans l’Outaouais, quand c’est une quasi-certitude que nous leur donnerons tout de même les cinq mêmes sièges à l’Assemblée nationale. Peut-être, un jour l’électorat de l’Outaouais votera pour un autre parti. N’importe qui sauf les libéraux pour au moins une fois.

Paul Philippe, Val-des-Monts


Des jeunes inspirants 

Merci au quotidien Le Droit d’avoir donné la parole à ces jeunes doués d’une vision constructive des enjeux auxquels nous sommes confrontés dans notre société, samedi. Il est rafraîchissant de constater que notre jeunesse est au rendez-vous pour contribuer avec son dynamisme à consolider nos perspectives d’avenir.

Raymond Ménard, Plaisance

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Quel est votre souvenir particulier de Lise Payette, communicatrice et femme politique d’exception du Québec ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.