À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Un arrogant grippe-sou

Si Eugene Melnyk pouvait avoir des associés avec lui, tout en étant majoritaire, les Sénateurs d’Ottawa pourraient rester, ce qui aiderait financièrement le propriétaire. Mais Melnyk, avec son air arrogant, grippe-sous et de vouloir tout contrôler seul, semble dire qu’il veut déménager l’équipe depuis près de deux ans en lançant des messages par-ci, par-là, et ce publiquement.

Melnyk semble oublier ses partisans. Lorsqu’il a fait appel au public et qu’il était très malade et en attente d’une transplantation de foie, le public avait bien répondu. Voilà maintenant sa réponse, il se fout carrément de ses partisans.

Line Branchaud, Embrun

***

Abus sexuels dans l’Église

Rien n’est tout noir ou tout blanc. Il y a du bon et du mauvais en tout, parce que l’humain est faillible. Il ne faudrait pas oublier que l’Église a fait, et continue de faire, énormément de bien, partout dans le monde. Bien que le nombre de prêtres accusés (mais qui ne sont peut-être pas tous coupables) d’abus sexuels est gigantesque et inexcusable, cela ne représente qu’un très faible pourcentage de l’ensemble. La vaste majorité des prêtres catholiques sont de bons hommes, honnêtes, purs et généreux. Ceux qui font le mal ne sont pas de réelles vocations suscitées par Dieu.

L’Église s’affaire à faire amende honorable pour les coupables et adopte un plan pour éviter ce genre de choses à l’avenir. Avec, entre autres, ses sept sacrements, l’Église universelle, ou « catholique », du Christ demeure le vaisseau par excellence de l’amour divin pour l’humanité, le chemin vers la paix dans les cœurs et dans le monde.

Isabelle et Ward O’Connor, Montcerf-Lytton

***

Et le nom de Waters ?

Pour le nouveau nom pour la nouvelle bibliothèque du Plateau, je crois qu’il serait bien approprié et reconnaissant de lui donner le nom de Lise Waters, cette grande bénévole décédée tout récemment.

Merci à Mme Waters pour son grand dévouement. C’était une femme exceptionnelle.

Carmen Martin et Claude Gravelle, Gatineau

+

LA QUESTION DU JOUR

Le propriétaire des Sénateurs, Eugène Melnyk, souhaitait que le nouvel amphithéâtre des Sénateurs se trouve sur les plaines LeBreton.

Réaménagement des plaines LeBreton : croyez-vous toujours à un amphithéâtre des Sénateurs sur ce site ?