À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Gatineau, ville du vélo ?

Gatineau veut devenir une ville du vélo et pour ça, elle est prête à investir 35 millions d’ici sept ans, car il y a une volonté des citoyens pour qu’elle investisse plus. Daniel Champagne nous dit que 54 % des Gatinois se considèrent cyclistes. Je ne sais pas auprès de qui et quand ce sondage a été réalisé, peut-être à l’arrivée de Pierre Lavoie à Montréal lors du grand défi de ce dernier. Une personne sur deux est cycliste selon M. Champagne, mais moi je peux compter sur les doigts d’une seule main le nombre de cyclistes que je vois dans mon quartier (Templeton). Je suis certain que 95 % et plus des gens préféreraient que l’on répare les routes pour se rendre au travail. Ce n’est pas tout le monde qui va travailler avec seulement un porte-document et une bicyclette. Je ne comprends pas cet acharnement pour le cycliste, tandis que nous, les automobilistes, devons payer pour les réparations de l’auto, car la ville n’a plus d’argent pour réparer notre asphalte. Gatineau, capitale du vélo ? Où sont les vraies priorités ?

Luc Robert, Gatineau


L’autobus autonome

Ce n’est pas le train léger qui va rendre le Rapibus caduc, mais l’autobus autonome qui va rendre le train léger caduc. L’autobus autonome est (au présent et non au futur) beaucoup moins cher à opérer et plus versatile.

André Simonson, Gatineau


Notre ville est laide

Monsieur le maire, mesdames et messieurs les conseillers, votre, notre ville est laide !

Si vous attendiez de la visite à la maison, je suis certain que vous feriez en sorte que l’entrée soit propre, les planchers en bons états, etc... Et bien si vous n’avez pas remarqué les rues de Gatineau sont en très mauvais états ! De Buckingham à Aylmer, la majorité des rues sont des collections de remplissage de nids de poules et/ou de fissures mal réparées alors mieux vaut demander à la visite de s’abstenir. Passez un bel été !

Pierre Patry, Gatineau

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

La Ville de Gatineau souhaite encadrer la consommation de cannabis dans les lieux publics avec les mêmes règles que pour le tabac. Qu’en pensez-vous ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.