À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

La conduite automobile

Entièrement d’accord avec le ministre Mathieu Lacombe que tous les automobilistes ont un rôle à jouer en attendant l’élargissement de l’autoroute 50. 

Le prévention devrait toujours exister. Et l’élargissement de la 50 n’aura pas un grand impact sur les accidents. Il y aura toujours des gens trop pressés !

Carole Moyneur, via Internet

***

Comme sur la 417

Sur la route 417, il y a un tronçon de 12 km où les voitures circulent séparés par des murets de béton, comme ceux qu’on pourrait installer sur la 50. Aucun accident ne s’est produit. Pourquoi est-ce si compliqué au Québec et si simple en Ontario ? 

Antoine L. Normand, Gatineau 

***

Gagner... la cave

Je serais surpris que les Sénateurs d’Ottawa gagnent autre chose... que la cave du classement. Tu ne peux espérer progresser en te débarrassant de l’élite de ton club et ensuite te fier sur une relève inexpérimentée pour atteindre le but de toutes les équipes : les séries éliminatoires et la Coupe Stanley.

René Riopel, Gatineau

***

Se méfier de l’eau qui dort

L’Université de l’Ontario français verra finalement le jour. Quelle merveilleuse nouvelle ! Il faut remercier particulièrement Mélanie Joly, la ministre fédérale de la Francophonie qui a montré son total dévouement à notre cause, son chef, Justin Trudeau, qui lui a donné carte blanche, et Carol Jolin, qui a mené magistralement ses troupes, sans oublier la courageuse députée Amanda Simard, qui a donné le premier électrochoc.

Le gouvernement conservateur de Doug Ford a eu pour seul mérite d’avoir stimulé et réuni tous les francophones du pays par ses décisions abjectes. Les Franco-Ontariens sont des citoyens généralement (trop) passifs, mais, comme Mike Harris l’avait appris à ses dépens à l’époque Montfort, si on les réveille, ils deviennent des guerriers inarrêtables.

Roland Madou, Ottawa

------------------------------------------

+

LA QUESTION DU JOUR

Avec le déclenchement de l’élection fédérale, quel est le principal enjeu à vos yeux en 2019 ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.