À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Des peanuts pour la région

Je suis rendu au désespoir à l’égard de la qualité et de la quantité des services de santé en Outaouais. Je mets en évidence le sous-financement historique, le manque d’équipement spécialisé, les nombreux retards de rapatriement de la clientèle québécoise se rendant en Ontario pour certains services, la chicane de médecin dans au moins une clinique et les témoignages émouvants des infirmières. Le sous-financement dans la région par le gouvernement québécois se manifeste aussi dans les domaines de l’éducation postsecondaire et la voirie. Le réseau de la santé en Outaouais fait des miracles avec des peanuts. Je ne peux pas en dire autant pour notre députation à Québec.

Raymond Carrière,  Gatineau


•••


Rendez-nous notre parc

Comme plusieurs citoyens et citoyennes de Gatineau, sans doute, j’ai pris connaissance, dans Le Droit du lundi 12 mars, du plan d’aménagement de la Commission de la capitale nationale (CCN) des berges de la rivière Outaouais. Il semble bien que ce plan s’adresse non pas aux résidents, mais encore une fois, aux touristes. Pourtant, tous les grands urbanistes vous diront que ce qui donne du caractère et une âme à une ville, et qui attire le tourisme, c’est d’abord la fréquentation des lieux aménagés pour les citoyens de cette ville. Je crie haut et fort que le parc Jacques-Cartier doit retrouver sa verdure et son accessibilité en tout temps, comme nous l’avons toujours connu et fréquenté aux cours des années. Les plans d’aménagement de la CCN doivent maintenir en tout temps l’accès aux bergers de la rivière Outaouais pour les citoyens et citoyennes de Gatineau.

Rachel Gaudreau, Gatineau


•••


Trouvez l’erreur

Le CISSSO s’évertue — et même se targue — à rapatrier des patients du système ontarien, alors que tous décrient le manque criant de ressources du milieu de la santé en Outaouais. Quelqu’un voir l’erreur?

Guy Letellier, Gatineau


•••


La question du jour

Les municipalités doivent-elles imposer une tarification supplémentaire aux résidents dont la poubelle de 120 litres déborde?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.