À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Merci au CLSC de Gatineau

Mon épouse Pauline est décédée à la maison, le 13 mai dernier, à la suite d’un long combat contre le cancer. Nous avions décidé de la garder à la maison afin de voir à ses besoins d’une façon plus personnelle. La famille désire remercier le personnel du CLSC de Gatineau, le Dr Marc Lapointe, l’infirmière dédiée Sylvie Roberge, ainsi que les infirmières de soins à domicile Élise Lahaie et Jacinthe Duhème pour les excellents soins et attentions toutes particulières qui lui ont été prodigués. Le prêt d’équipements a réellement facilité la qualité des soins. Trop souvent, les gens critiquent nos soins de santé et peu souvent sommes-nous enclins à reconnaître la qualité de ces services qui sont prodigués par du personnel plus que dédié.

André Richard, Gatineau


Honte de nos rues

Devenir la capitale du vélo, c’est bien. Mais couper dans le budget de réfection de nos rues, quand on devrait l’augmenter, c’est pire. C’est une insulte aux résidents et aux automobilistes de Gatineau qui roulent à l’année, et depuis longtemps, sur nos vieilles rues délabrées. Cette administration vient de nous dire que nous n’en verrons jamais la fin, comme Montréal. Nos rues sont une disgrâce. J’ai honte.

Marcel B. Trudel, Gatineau


La coupe et les chaudrons

Cher Denis. Nous, à Ottawa, on a une œuvre d’art pas mal plus rassembleuse, la coupe Stanley, sur rue la Spark. (« Les chaudrons de l’inclusion sociale », Le Droit, 24 mai 2018). Elle n’a rien coûté aux contribuables de la ville. C’est un don dont la grosse part a été payée par Patrimoine canadien, seulement 2,5 millions, si je ne m’abuse. Gatineau n’a donc pas à rougir de son œuvre de 40 000 $ qui, entre autres mérites, sont allés à l’artiste. À qui est allé le petit 2,5 millions de la Coupe ?

Pascal Barrette, Ottawa

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Dans sa plateforme électorale, le Parti québécois souhaite établir «véritable gratuité scolaire». Qu’en pensez-vous ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.