À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Pas de costume ?

Notre premier ministre a réservé le même traitement au roi des Belges qu’il a reçu du président indien. Avait-il des craintes que les frères Dalton s’invitent à la réception... ou il ne trouvait pas de costume pour se déguiser en choux de Bruxelles ?

Marc Rhéaume, Gatineau


Virage jeunesse

Nos gouvernants municipaux et dirigeants des divers organismes sociétaux feraient bien de faire appel davantage à l’imagination, à la créativité et au sérieux des jeunes de 18 à 25 ans, qu’ils soient étudiants ou dans le monde du travail. Pourquoi ne pas inviter des jeunes à siéger comme observateurs dans les divers conseils ou administrations, avec la possibilité de soumettre leurs réflexions ou suggestions par écrit ? Pourquoi ne pas créer davantage de partenariats et de stages, avec les collèges et universités, et profiter du pouvoir d’analyse, de synthèse et du gros bon sens des étudiants et des jeunes travailleurs en formation ? Ce serait une façon de leur permettre de s’impliquer et de prendre goût à la vie politique et communautaire, et de contribuer au bien commun. Les jeunes ont beaucoup à contribuer. Donnons-leur davantage d’occasions de le faire.

Gilles Marleau, Orléans


L’église de Fournier en péril

Qu’elle église/Église voulons-nous sauver ? Oui, l’église, la bâtisse, est une fierté et un endroit de rassemblement dans nos villages ; le plus bel édifice avec son clocher dominant. Il y a aussi l’Église, avec un grand É, qui se doit d’annoncer l’Évangile et de la faire vivre dans nos milieux en dehors de toutes contraintes. L’Évangile peut-il vivre sans l’église (bâtisse) ? On ferme une église, ferme-t-on une communauté prophétique ? Comment pouvons-nous en arriver à bâtir le royaume de Dieu dans la situation présente ? Avec chacun nos intérêts : la paroisse de Fournier, le diocèse d’Ottawa et la municipalité de la Nation.

Edmond et Rachèle Lachaîne, Chute-à-Blondeau

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Que pensez-vous de la gestion des opérations de la Ville de Gatineau pendant les inondations de l'an dernier ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.