À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Action Gatineau : pourquoi?

Dans le dossier de la citation patrimoniale pour le quartier du Musée, la pression de la communauté d’affaires était particulièrement intense. Si on avait eu 18 électrons libres au conseil, les intérêts de la communauté d’affaires auraient primé sur ceux de la Ville de Gatineau et de ses citoyens. C’était une «tradition» à Gatineau. Travailler en équipe a fait toute la différence. Le mérite n’en revient pas qu’à Action Gatineau. Cinq conseillers indépendants se sont joints à eux pour participer à cette décision historique. C’est donc à l’ensemble du conseil municipal que le mérite revient. Félicitations !

Gaston Carmichael, Gatineau

***

Et les gens du secteur?

À la conseillère Isabelle Miron,

Je suis déçu de la décision que le conseil a prise au sujet des tours Brigil. Vous avez suivi la ligne de votre parti Action Gatineau, mais avez-vous pris le pouls des gens de votre district? Je demeure dans le secteur du Dôme et lorsque je discutais avec les gens de mon voisinage, nous étions unanimes que cela représentait beaucoup pour l’Outaouais. Nous avions une chance unique de nous démarquer de notre voisine Ottawa en innovant avec les tours, tout en préservant un certain cachet du patrimoine. 

Malheureusement, rendez-vous raté. Le conseil manque de leadership et de vision. N’oubliez pas que vous représentez vos concitoyens avant un parti. La seule voie qui me reste sera lors des prochaines élections et je passerai le mot dans le voisinage. Il vous reste trois ans, essayez de bien nous représenter. Le jour des élections, les citoyens auront leur mot à dire.

Denis Malette, Gatineau

***

Peut-être un jour

Vous voulez des touristes dans la région? Je crois que vous devrez traverser les ponts, car je doute que des maisons centenaires soient une attraction pour eux. Même dans leur ville, ils en retrouvent une ici et là. Une tour de 55 étages? Peut-être un jour avec un nouveau conseil.

Luc Robert, Gatineau

------------------------------------------

+

LA QUESTION DU JOUR

Que signifie pour vous la fermeture d’hebdomadaire La Revue, après près de 60 ans de publication ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.