À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Et Jean Cadieux, lui ?

Le Droit rapporte qu’un certain laxisme semble avoir frappé la Ville de Gatineau pour l’empêcher de nommer certains lieux en rappelant la mémoire de disparus («La Ville manque à son devoir de mémoire», Le Droit, 4 janvier).

Que dire de Jean Cadieux ? Il a été l’âme dirigeante du Service des loisirs de la Ville de Hull et il mérite certes que son nom soit souligné. À la fin de la cérémonie funèbre qui l’honorait, le prêtre a dit que ce serait juste et honnête qu’on l’honore ainsi, lui le grand responsable des loisirs de Hull.

Guy Lecavalier, Gatineau

***

Connaître les besoins

Bravo et merci au chroniqueur Patrick Duquette pour ses analyses toujours bien réfléchies.

En effet qui veut d’un hôpital avant d’avoir une connaissance de la capacité du personnel nécessaire autant infirmier, personnel de soutien que médical ?

Les CLSC revalorisés par la présence d’un personnel adéquat : infirmière clinicienne, personnel de soutien local, décentralisation du pouvoir, pourraient probablement faire la différence dans les besoins actuels afin de désengorger les hôpitaux existants.

M.T. Kazeef, Kazabazua

***

La paille et la poutre...

Le correspondant René Thibault (« Un concurrent de moins », Le Droit, 31 décembre) affirme ironiquement qu’Impératif français doit se réjouir suite à la faillite du Rockfest...

Il devrait dépenser ses énergies à aider ses concitoyens franco-ontariens à faire valoir leurs droits – Dieu sait qu’il y a beaucoup à faire ! –, et non à dénigrer un organisme qui fait activement la promotion du fait français partout et depuis longtemps.

Une suggestion : encourager les Franco-Ontariens à délaisser le Citizen et/ou le Sun et s’abonner au Droit !

Impératif français a appuyé fortement les revendications des Franco-Ontariens lors des attaques récentes de leur gouvernement. Je lui demande : dénigrera-t-il Impératif français à cause de cela itou ?

Jean-Claude Carisse, Pontiac

***

LA QUESTION DU JOUR

Quel est l'objet de votre vie?

Et vous, quel «objet de votre vie» auriez-vous suggéré à nos journalistes?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.