À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Ça crée de l’optimisme

Merci au chroniqueur Patrick Duquette qui, dans sa chronique du 15 février, nous rappelle la passivité ou l’indifférence de la députation libérale en Outaouais du gouvernement provincial précédent, dans le dossier de la faculté de médecine de l’Université McGill à Gatineau sur une question fondamentale, la langue d’enseignement de l’année préparatoire. Je suis tout à fait d’accord que ce que le ministre Mathieu Lacombe a accompli en quelques mois seulement dans ce dossier mérite d’être souligné et qu’au Québec le fait de recevoir la formation en français aurait dû aller de soi dès les discussions avec l’Université McGill. 

Cette résolution me rend optimiste que nous aurons peut-être une vraie autoroute 50 d’ici la fin du mandat du présent gouvernement.

Gilles LeBlanc, Gatineau

Se sauver comme un voleur

Comment faire confiance à notre député et ministre Mathieu Lacombe qui représente l’Outaouais mais qui est déménagé à Terrebonne ? Nous l’avons élu, pas les gens de Terrebonne ! Un manque flagrant de respect. Il y a des sacrifices qui viennent avec la responsabilité politique et ce n’est pas à nous d’en faire les frais. C’est en demeurant ici que les gens se sentent près de leur député. Depuis son élection, on apprend les choses après coup par les médias. 

François Legault, il est temps de rappeler à vos députés dans quoi ils se sont embarqués avec leur élection !  

S. Richard, Gatineau

CISSSO : très heureux

Je suis très heureux du dénouement rapide de l’accompagnateur Sylvain Gagnon : une enquête rapide et plusieurs recommandations à mettre en place immédiatement. Il semble avoir mis le doigt sur les problèmes criants qui ont retardé le bon développement de l’Outaouais en santé.

Je souhaite aux nouveaux responsables beaucoup de succès et d’appui par le personnel en place. Donnons une chance à la nouvelle équipe de modifier l’atmosphère.

Jean-Guy Dansereau, Plaisance

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Permission donnée au pipeline TransMountain: bonne ou mauvaise décision ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com