À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Liberté compromise

Dommage cette tendance à vouloir étiqueter de phobie tout expression de préoccupation face à l’arrivée de différentes cultures dans nos communautés. Et ce, au-delà des maladresses de certains politiciens.

Xénophobie… Xéno qui signifie étranger, et Phobie qui se définit comme une peur démesurée et irrationnelle ! Une inquiétude ou une appréhension à l’égard des contrôles est un comportement tout aussi humain que la réticence au changement. C’est un réflexe légitime, autant que le droit de l’exprimer. Dans un contexte d’accueil et d’ouverture, appliquons la même souplesse aux opinions qui peuvent déranger, et ne définissions pas trop sévèrement ceux qui osent signifier leur questionnement ou leur crainte. Un enjeu qui paralyse la libre expression devient effectivement une menace.

Dan Gay, Gatineau

***

Ce qui bloque ?

Qu’est-ce qui bloque pour franciser la carte-santé de l’Ontario ? Une maladie génétique reconnue, la francophobie.

Marc Rhéaume, Gatineau

***

Tous du bon monde !

Les Québécois sont nés chialeux viscéraux, mais peu importe nos différences, on a le cœur sur la main et on se fendrait en quatre pour aider notre prochain. Nous ne sommes pas intolérants, mais plutôt méfiants à cause de certaines valeurs des musulmans qui ne reflètent pas celles de notre société. Il ne faut surtout pas tomber dans le piège de généraliser. Ceux qui s’intègrent vraiment n’ont nullement besoin d’accommodements raisonnables.

Yves Gosselin, Gatineau

***

Félicitations, Pop-Gym !

Félicitations au club Pop-Gym pour ses 40 ans de fidélité et d’engagement à la promotion de la gymnastique dans la Petite-Nation ! Au fil de toutes ces années, les bénévoles ont fait preuve d’une générosité exemplaire pour permettre à des centaines de jeunes de développer leurs habiletés et de parfaire leur goût du dépassement. Un héritage qu’il importe de reconnaître et d’apprécier.

Raymond Ménard, Plaisance

------------------------------------------

+

LA QUESTION DU JOUR

Le projet des maternelles 4 ans de la CAQ est passé de 250 millions $ à 700 millions $. Plus les frais d’immobilisations. Vous y croyez encore ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.