À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Des noms à revoir

Ce qui rend Ottawa si unique, à part d’être désignée capitale du Canada en 1857, c’est son croisement de cultures ethniques et linguistiques. 

Parmi les 40 appellations des voitures de train « après délibération et révision importantes », 15 honorent des personnages. Au plus, trois auraient résidé à Ottawa et aucun ne fait partie des minorités visibles. Ottawa a raté une occasion. Le manque de représentation locale est inquiétant, et aucun hommage à la résilience des Franco-Ontariens. 

Heureusement, les retards prévus du train léger laisseront du temps aux fonctionnaires et au maire Jim Watson de remédier à ces flagrantes omissions.

Rachel Décoste, Ike Awgu, Luc Schulz, David Bertschi, Léo Bourdon, Blake Batson, Sonia Brereton, Nyamekye Asare, Ottawa

Le Canadien et le français

Le Canadien de Montréal a échangé Tomas Plekanec à Toronto. Il n’aura pas besoin d’y apprendre le français, ce qu’il n’a pas su faire en 15 ans. Il n’est pas le seul. Clarence Campbell, l’ancien président de la LNH, y a passé 42 ans sans l’avoir appris. Plusieurs s’en fichent éperdument. Mais ça semble être accepté de tous. Je suis loin d’être un sympathisant d’Impératif français mais je déplore que tant de gens passent leur vie à Montréal et sans jamais avoir le courage et la fortitude d’apprendre l’autre langue. Ça me dépasse carrément.  

Jacques Henri, Gatineau

Une crédibilité minée

Justin Trudeau mine la crédibilité qu’il avait lors de son élection. À vouloir être le bon gars toujours et partout, pleurnichant à la télé, s’excusant de tous les maux et dilapidant les millions pour des causes douteuses, on finit par douter de son jugement. En visite en Inde, il a frisé le ridicule avec ces costumes et le manque de contenu. Sa conduite ressemblait plus à celle d’un acteur en tournée promotionnelle. Il n’a pas été à la hauteur de ce que le peuple canadien attend de lui. 

Gilles Favreau, Gatineau

***

La question du jour :

Quelle mesure principale dans le budget 2018 des libéraux de Justin Trudeau a retenu votre attention?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com