À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

J’ai confiance !

Dans ses fonctions de nouvelle commissaire aux services en français, je fais confiance à Mme Kelly Burke que j’ai eu la chance de rencontrer à quelques reprises. 

Mon opinion: c’est une vraie Franco-Ontarienne, une personne compétente et déterminée!

Denise Beauchamp, Ottawa

Le cours d’ÉCR

Je serais entièrement d’accord pour une révision en profondeur du programme d’études Éthique et culture religieuse implanté dans les écoles du Québec, il y a un peu plus de 10 ans. En effet, une actualisation des contenus pédagogiques devrait, en 2020, tenir compte de la société dans laquelle nous vivons.

Outre les matières de base et celles nécessaires à la pérennité de notre culture, il serait impératif de confronter les jeunes à la société en abordant les thèmes soumis aux consultations populaires. De plus, le thème de la culture des sociétés remplacerait avantageusement l’enseignement  de la religion qui n’a pas sa place dans un État laïc. J’espère que les gens seront nombreux à participer à la consultation en ligne. 

Les jeunes d’aujourd’hui sont les citoyens de demain et nous ne devrions reculer devant quoi que ce soit qui puisse contribuer à  en faire des citoyens responsables. 

Isabelle Vincent, Gatineau

Le Canada s’est fait avoir !

Le Canada s’est fait avoir. La demande de Donald Trump au Canada d’arrêter la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, n’était qu’un leurre. Voyant que le Canada était en train de négocier une entente de libre échange avec la Chine, le président Trump s’est servi de Mme Wanzhou comme moyen de mettre un bâton dans les roues, pour couper le pied au Canada, le temps qu’il négocie lui-même une nouvelle entente avec la Chine pour garantir un accès privilégié aux agriculteurs des USA au marché chinois. Justin Trudeau a mordu au piège. 

Pourquoi les stratèges canadiens n’ont pas vu venir la manœuvre et refuser de refuser de jouer le jeu de Trump, par crainte de lui déplaire ou par manque de clairvoyance?

Gilles Marleau, Orléans