À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Un autre flou...

Le ministre Simon Jolin-Barrette pourrait-il définir « raisonnablement » ? Un autre flou...

Alain Franchomme,  Gatineau

***

Les engagements de Tessier

Sur le site d’Action Gatineau, on ne voit pas le prolongement des heures de fermeture des bars parmi les engagements de Cédric Tessier, mais on peut voir une promesse à respecter et à défendre le Plan particulier d’urbanisme. Rappelons à cet effet que lors des élections, le débat sur les tours de Brigil battait son plein. 

Dommage que le conseiller de Hull-Wright n’appuie pas les copropriétaires de l’édifice Blackburn qui s’opposent au projet Bloome qui ne respecte pas les hauteurs maximales prévues dans le PPU.

Bill Clennett, Gatineau

***

La tour de Babel

Des résidents de l’édifice Blackburn veulent empêcher la construction des édifices Bloome, car ça bloquerait la vue de la fontaine du casino (« Bloome pourrait ne pas éclore », Le Droit, 13 juin). Quelle ironie ! Ça rappelle les conducteurs de VUS et de camionnettes qui justifient leur choix de gros véhicules avec l’argument qu’ils veulent voir au-dessus des autos en avant... mais ils ne se soucient pas qu’ils bloquent complètement la vision des gens derrière eux. Gens du Blackburn, votre tour bloque la vision et le ciel de bien des voisins.

Marc Rhéaume, Gatineau

***

La biblio, j’y tiens !

La bibliothèque d’Aylmer, j’y tiens mordicus, peu importe le coût, car nous le méritons. Elle est un élément communautaire essentiel dans le secteur et Gatineau a le devoir de lui accorder autant d’importance que les bibliothèques des secteurs de Hull et de l’est de Gatineau.

Cela fait une trentaine d’années que notre bibliothèque est reléguée au dernier rang des priorités. Le conseil n’hésite pas à élaborer des projets de grande envergure ailleurs ; il est grand temps que le secteur Aylmer ait sa part du gâteau. Il ne faut pas se faire d’illusions, si ce projet de bibliothèque à Aylmer est rejeté par mesure d’économie, l’argent sera utilisé ailleurs.

Nicole Morin, Gatineau

------------------------------------------

+

LA QUESTION DU JOUR

Régime universel de médicaments au Canada : êtes-vous en faveur... au prix de 15 milliards $ ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.