À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

La vitesse sur la 50

Des correspondants du Droit relatent leur expérience avec une crevaison sur la 50. Détail surréaliste, ils parlent d’une circulation à «plus de 70 km/h». 

Où ça? J’ai fait la 50 au complet une cinquantaine de fois. Je n’ai jamais vu de trafic à plus de 70 km/h. J’ai vu des voitures à droite à 100 km/h se faire flasher de l’arrière. 

Je me suis fait dépasser par la droite, alors que je filais à 120 km/h (la vitesse typique) juste avant un des (trop) nombreux étranglements. Une circulation à plus de 70 km/h? Ils devaient être dans une bretelle.

Alain Gingras, Notre-Dame-de-la-Salette


Un simple «Bonjour»

À Ottawa, la capitale du Canada, je n’ai jamais entendu la formule «Hello/Bonjour». Ce que j’entends, c’est: «I’m sorry, I don’t speak French». Traduction: adresse-toi en anglais si tu veux être servie. 

En adoptant le «Bonjour/Hi » au Québec, on dénature la spécificité et le charme de notre belle province. L’attrait des touristes étrangers est justement de se plonger dans ce milieu un peu à l’européenne où la langue et la culture sont différentes du reste du Canada. 

Les visiteurs aiment se sentir dépaysés et ils savent très bien qu’ils n’auront aucune difficulté à se faire servir en anglais, peu importe où ils voyageront au Québec. 

Pourquoi ne pas les accueillir avec un simple «Bonjour» avec un beau sourire.  Ils trouvent cela exotique et charmant.

Nicole Morin, Gatineau


Greta vous a donné le LA

Allez jeunes Québécoises et Québécois! La jeune Greta vous a donné le LA, à vous maintenant de vous donner le GO. 

C’est votre chance de saisir la balle au bond. Et comme disait le poète Richard Desjardins, vous avez le poque, allez rentrer des buts. Vous la voulez propre votre planète? 

Vous tenez le manche, vous pourriez balayer le monde politique à gros coups de X sur vos bulletins de vote pour un parti qui défend vraiment les valeurs québécoises, tout en mettant un suspens comme feuilles à l’automne, les promesses farfelues avec lesquelles on vous abreuve. 

Reprenez la marche commencée avec Greta et prenez en main votre destin. 

Sylvia Pelletier-Gravel, Gatineau

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Le gouvernement Legault ne légiférera pas pour interdire l’utilisation du «Bonjour-Hi» dans les commerces du Québec. Qu’en pensez-vous ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.