À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Tous se déguisaient

Certains font une montagne avec rien ! Presque tout le monde s’est déguisé un jour ou l’autre ; c’était normal. Pensez à l’Halloween ? Est-ce que se déguiser en japonaise voulait dire que je me moquais des geishas ? Bien sûr que non ! Dans ce temps-là, on n’entendait pas parler de racisme. On s’amusait avec ce que l’on pouvait trouver. Point à la ligne !

Louise Noël, via Internet

***

Un jeu déplorable

Les partis politiques jouent des jeux vraiment déplorables. Tout pour ne pas parler de leur plateforme électorale et des vrais enjeux de notre pays. En ce moment, c’est une photo de Trudeau déguisé qui brime sa réputation malgré qu’il se soit excusé pour son mauvais jugement. On ne parle donc pas de racisme, mais d’un geste qui, aujourd’hui, peut être considéré comme un manque de respect.  

Si Justin Trudeau n’a pas mon vote, ce sera plutôt pour ses politiques environnementales qui ne sont pas assez poussées ainsi que pour son appui au projet de pipeline. Andrew Scheer profite de ce moment comme un hypocrite. Malgré des propos homophobes, islamophobes et anti-francophones de certains, il affirme qu’ils ont toujours leur place dans son parti. Que les gens peuvent faire des erreurs. Et Trudeau ?

Christine Théwissen, via Internet

***

Une tempête dans un verre d’eau

Que les partis arrêtent de trouver des niaiseries et présentent leurs plans rendus au pouvoir. Mon avis sur Justin Trudeau ? C’est un déguisement du passé et une tempête dans un verre d’eau !

Richard Lemieux, via Internet

***

Du salissage

Je déteste les campagnes de salissage en période d’élections, peu importe le parti. C’est pitoyable d’essayer de se faire valoir en diminuant les autres. Andrew Scheer a manqué de jugement. Justin Trudeau a commis des erreurs dans son passé ? Oui. Avait-il l’intention de faire du mal ? Non. Il s’est excusé, tournons la page. Que celui qui n’a jamais commis d’erreur lève la main.

Nicole Morin, Gatineau

------------------------------------------

+

LA QUESTION DU JOUR

La marche pour le climat peut-elle changer les choses et de quelle façon ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.