À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Le beau risque de la CAQ

L’électrification du transport et des immeubles, etc. d’ici 2030 est une excellente initiative. L’abandon des sources d’énergie fossile est un grand pas pour la lutte aux changements climatiques. 

La Coalition avenir Québec et son chef François Legault ont misé juste au premier congrès du parti depuis sa prise du pouvoir. L’environnement mérite d’être au haut de la liste des priorités. Nos expériences récentes en termes de catastrophes naturelles ont forcé la remise en question de la sécurité des communautés. Enfin la CAQ voit loin dans la lutte aux changements climatiques et c’est tout à leur honneur.

Serge Landry, Gatineau

Pour le sable ? Oui !

Message à Carles Puigdemont : vous voulez venir au Québec pour participer au ramassage des sacs de sable, vous êtes le bienvenu. Vous voulez venir pour transmettre votre bla-bla-bla séparatiste, veuillez rester dans votre pays, l’Espagne.

René Thibault, Ottawa

Festi-Beer !

À l’événement Festibière de Gatineau, jeudi entre 19 h et 21 h, on n’a vu que des chansons en anglais diffusées sur scène, sauf trois. On fait l’animation en anglais. Bienvenue en pays étranger et conquis !

André Dupont, via Internet

Évolution ou traîtrise...

Le Dr Réjean Hébert est en mode réflexion : bravo ! Est-ce une évolution ? Peut-être ! Est-ce une traîtrise... le mot est trop fort ! Cependant, ce que nous pouvons constater, c’est que son attachement à la souveraineté est plutôt faible, hésitant et variable.

Vouloir défendre ses principes est honorable, mais vouloir le faire au sein d’un parti fédéraliste, là, ce sont les souverainistes qui sont en mode réflexion : pourquoi ? Si la souveraineté est actuellement dormante, les Hébert de ce monde en sont assurément la cause. 

Il ne faut surtout pas oublier cette maxime : « Les bœufs sont lents, mais la terre est patiente. » 

Paul Peterson, Gatineau

***

La question du jour :

Interdiction des plastiques à usage unique: annonce écologique ou électoraliste?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com