Le Droit
Réussite au collégial: attention aux fausses bonnes idées!

Point de vue

Réussite au collégial: attention aux fausses bonnes idées!

Lucie Piché
Lucie Piché
Présidente de la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ)
POINT DE VUE / Récemment, le président de la Fédération des cégeps se défendait publiquement d’avoir voulu autoriser l’utilisation du logiciel Antidote pour le passage de l’épreuve uniforme de français (EUF). Plutôt que de revenir sur cette idée, qui a déjà été rejetée par la ministre McCann, nous souhaitons intervenir plus largement sur l’enjeu important de la réussite.
L’école pour la liberté, contre l’obscurantisme 

POINT DE VUE

L’école pour la liberté, contre l’obscurantisme 

Jean-Michel Blanquer
Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports de la France
Jean-François Roberge
Ministre de l’Éducation du Québec
POINT DE VUE./ Comme l’ont rappelé récemment plusieurs médias à travers le monde, des livres jeunesse, notamment Tintin et Lucky Luke, ont été brûlés puis enterrés en Ontario, au Canada, au cours d’une «cérémonie de purification par la flamme» parce qu’ils véhiculaient une image jugée négative et erronée des peuples autochtones.
Peut-on faire encore confiance à l’UPAC?

Point de vue

Peut-on faire encore confiance à l’UPAC?

Henri Marineau
Henri Marineau
Québec
POINT DE VUE / L’Unité permanente anticorruption (UPAC) a été créée le 18 février 2011 par le gouvernement libéral de Jean Charest. Depuis lors, nous assistons à un nombre inquiétant de procès avortés liés principalement à des arrêts de procédure, le dernier en lice concernant l’arrêt des procédures contre l’ex-maire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille, la juge Nancy McKenna ayant statué que l’UPAC et le DPCP ont tenté de cacher des informations à la défense afin de ne pas miner la crédibilité d’un témoin.
Des solutions à la vulnérabilité de la forêt urbaine et périurbaine de la région

Point de vue

Des solutions à la vulnérabilité de la forêt urbaine et périurbaine de la région

Simon Thibault
Simon Thibault
Président de l’AF2R (Association forestière des deux rives)
Julie Molard
Julie Molard
Directrice générale de l’AF2R
POINT DE VUE / La conservation et la mise en valeur des milieux naturels, ainsi que le verdissement urbain et périurbain, font partie de la mission de notre organisme, mais sont également d’une importance capitale pour notre société.
23e édition de la Semaine des bibliothèques publiques du Québec : Les bibliothèques publiques; des lieux plus que jamais essentiels

À vous la parole

23e édition de la Semaine des bibliothèques publiques du Québec : Les bibliothèques publiques; des lieux plus que jamais essentiels

Eve Lagacé
Eve Lagacé
Directrice générale, Association des bibliothèques publiques du Québec
POINT DE VUE  /  À l’aube des prochaines élections municipales, les candidats seront appelés à se positionner sur les enjeux essentiels de société et comment ils pourront améliorer la qualité de vie des citoyens. Il est normal de penser d’abord au logement, à la santé, au transport ou encore à la sécurité publique. Toutefois, j’encourage ceux et celles qui formeront les prochains conseils dans chaque municipalité du Québec à se pencher sur d’autres services considérés également comme essentiels au sein d’une communauté : les bibliothèques publiques.
Des tarifs d’électricité ajustés au coût de la vie: une nécessité

Point de vue

Des tarifs d’électricité ajustés au coût de la vie: une nécessité

André Verville
André Verville
Lévis
POINT DE VUE / Il se trouve actuellement beaucoup de gens pour critiquer le gouvernement du Québec d’avoir modifié sa législation afin de réduire les pouvoirs de la Régie de l’Énergie, en la forçant à considérer le coût de la vie plutôt que les coûts de production pour autoriser ou non les demandes d’augmentation de tarifs d’Hydro-Québec. En résulte une possible augmentation à venir qui serait particulièrement salée, à environ 2,6%.
Le PQ, un parti en lambeaux!

Point de vue

Le PQ, un parti en lambeaux!

Michel Beaumont
Michel Beaumont
Québec
POINT DE VUE / Ma foi, si vous êtes un employé de la construction, vous pourriez trouver tout un défi au Parti québécois (PQ). Il faut avouer que le 1er octobre 2018, lors de la dernière élection provinciale, le PQ a perdu des plumes et surtout une notoriété très chère en politique. Tout un camouflet de la part des électeurs dans cette défaite caustique! Devenu le troisième groupe d’opposition avec sept députés, l’écoute ne porte pas tellement.
Les personnes handicapées aimeraient bien vous entendre!

Point de vue

Les personnes handicapées aimeraient bien vous entendre!

Dominique Salgado
Dominique Salgado
Directeur général du CAPVISH (Comité d’action des personnes vivant des situations de handicap)
POINT DE VUE / À l’heure où les annonces se succèdent à un train d’enfer, nous attendons toujours une voie politique, qui prônera spontanément un avenir sans obstacle, destinée aux personnes ayant des limitations fonctionnelles. Depuis plusieurs semaines, nous vous entendons avec de belles promesses qui témoignent de vos souhaits politiques les plus chers.
Non, le gaz n’est pas une énergie de transition

Point de vue

Non, le gaz n’est pas une énergie de transition

Jean-Pierre Finet
Analyste en énergie, Regroupement des organismes environnementaux en énergie (ROEÉ)
POINT DE VUE / Lettre ouverte à Charles Émond, président-directeur général, Caisse de dépôt et placement du Québec. Fin septembre, la Caisse annonçait son retrait progressif du pétrole, mais pas du gaz. Le Regroupement des organismes environnementaux en énergie (ROEÉ) est extrêmement déçu de cette nouvelle. Si nous ne pouvons qu’être en accord avec votre sortie du pétrole (une sortie, ceci dit, qui arrive au moment où le pétrole devient un risque financier inacceptable pour la Caisse), nous ne pouvons nous taire devant le manque de vision que représentent des investissements dans l’industrie du gaz.
Le bluff du ministre Dubé

Carrefour des lecteurs

Le bluff du ministre Dubé

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
Le ministre Christian Dubé a gagné à moitié son pari, les non-vaccinés du domaine de la santé ayant passé de 43 000 à 22 000, dont une partie n’a reçu qu’une dose cependant. Mais l’absence de ce nombre de travailleurs mettait en danger tout le système, fermeture et bris de service étant inévitables. Le report de la date butoir au 15 novembre a dû être une décision déchirante pour lui, mais évidente pour le bien commun.
Le moment est venu d’agir contre le harcèlement en ligne

Point de vue

Le moment est venu d’agir contre le harcèlement en ligne

Jamie Irving
Vice-président de Brunswick News Inc. et président du groupe de travail de Médias d’info Canada
Paul Deegan
Président et chef de la direction de Médias d’info Canada
POINT DE VUE / Les éditeurs de presse du Canada, qui emploient 3000 journalistes d’un océan à l’autre, croient que la liberté d’expression, la liberté journalistique et un écosystème médiatique fort, sain, commercialement viable et résolument indépendant sont tous essentiels à notre démocratie.
Engorgement des établissements de santé: les paramédics arrivent en renfort

Point de vue

Engorgement des établissements de santé: les paramédics arrivent en renfort

Lise Goyer et Maxime Laviolette
Porte-paroles de la Coalition des entreprises de services paramédicaux du Québec
POINT DE VUE / La décision est tombée, les paramédics feront leur entrée dans les salles d’urgence pour prêter main-forte aux infirmières et désengorger le système de santé. Le ministre de la Santé a signé un décret duquel on permettra aux paramédics de réaliser davantage de soins de santé, non seulement dans les urgences, mais aussi dans les CHSLD, les hôpitaux et les CLSC. Bien que la Coalition des entreprises de services paramédicaux du Québec (CESPQ) accueille favorablement une telle nouvelle, il existe toutefois des bémols, et certains éléments méritent d’être clarifiés.
Services psychologiques: votre établissement de santé répond-il à vos besoins?

Point de vue

Services psychologiques: votre établissement de santé répond-il à vos besoins?

Charles Roy
Charles Roy
Président , Association des psychologues du Québec
POINT DE VUE / Avez-vous demandé des services psychologiques récemment? Avez-vous pu en recevoir? Ou vous a-t-on plutôt mis sur une liste d’attente pour joindre un groupe quelconque? Vous a-t-on dit qu’il n’était pas possible de voir un psychologue dans l’établissement de votre quartier ou de votre territoire? Si vous avez été plus chanceux et si vous avez réussi à finalement voir un psychologue, combien d’étapes avez-vous dû franchir et combien de temps vous a-t-il fallu pour y parvenir? Et au bout de ces nombreux détours, une fois rendu dans le bureau d’un psychologue, ne vous a-t-on fourni que quelques rencontres plutôt que vous offrir le nombre de rencontres requis pour améliorer votre condition?
Le luxe de manger de la viande

À vous la parole

Le luxe de manger de la viande

Dr Sylvain Charlebois
Dr Sylvain Charlebois
Professeur en distribution et politiques agroalimentaires, Université Dalhousie
POINT DE VUE / Cette fête automnale de l’Action de grâce nous ramène toujours à l’essentiel, surtout depuis deux ans. Rendre grâce des bonheurs reçus et de ce que nos producteurs, transformateurs, épiciers et restaurateurs nous offrent est quelque chose que l’on ne fait pas assez souvent. Notre panier d’épicerie reste tout de même très abordable au Canada. D’ailleurs, selon l’indice des Nations Unies, le Canada se classe au 18e rang mondial pour son abordabilité alimentaire. Mais les prix alimentaires augmentent beaucoup, surtout la viande.
Aider les professionnels du Canada à se former pour affronter la prochaine crise

À vous la parole

Aider les professionnels du Canada à se former pour affronter la prochaine crise

Debi Daviau
Présidente de l’IPFPC
POINT DE VUE / Il y a beaucoup de leçons à tirer de la pandémie de COVID-19, mais la plus grande d’entre elles, c’est certainement la nécessité de mieux se préparer à la prochaine crise. Qu’elle concerne une atteinte à la cybersécurité, une crise sanitaire ou une crise climatique, notre fonction publique doit y être prête.
Après les Afghans, les Syriens, pourquoi pas les Haïtiens?

Point de vue

Après les Afghans, les Syriens, pourquoi pas les Haïtiens?

Annik Chalifour
Annik Chalifour
Toronto
POINT DE VUE / Il y a deux semaines, les images des cowboys garde-frontières du Texas pourchassant les migrants haïtiens avec fouets et cordes ont passé sous les radars de nos médias. Ces images ont eu leur moment d’outrage et d’ignominie, traumatisant les sentiments de dignité humaine inscrits dans notre conscience collective.
Sommes-nous dignes de nos ancêtres?

Point de vue

Sommes-nous dignes de nos ancêtres?

Philippe Lorange
Philippe Lorange
Étudiant en Science politique et philosophie à l’Université de Montréal
POINT DE VUE / Il y a quelques jours, j’allais voir la dernière réadaptation de Maria Chapdelaine, une histoire bien évidemment marquante de notre imaginaire collectif. Le tout est réussi : on y plonge entièrement dans cette époque du début du XXe siècle où les Canadiens-français défrichaient de nouvelles terres en dépit de toutes les adversités qui se rencontraient sur leur chemin. Le travail était dur, les hivers étaient sans pitié, l’isolement dans les bois était difficile. 
Pesticides à Gatineau: s’informer pour corriger!

À vous la parole

Pesticides à Gatineau: s’informer pour corriger!

À vous la parole
À vous la parole
Le Droit
POINT DE VUE / Le glyphosate (nom commercial Roundup), vous connaissez? Un herbicide classé cancérigène probable (OMS, 2015) et utilisé pour désherber nos espaces privés, urbains et industriels, nos cultures de blé, soja, lin, lentille, avoine, orge, canola, nos cultures fourragères... alouette. Le Bti, ça vous dit quelque chose? Un larvicide, pas si anodin qu’on le dit, qu’on pulvérise dans nos milieux humides, ruisseaux et autres plans d’eau dans l’est de Gatineau parce que les moustiques, ça dérange. Et les néonicotinoïdes… ces produits notoires qui affectent le système nerveux central des insectes et enrobent ces véritables déserts que sont devenus nos champs de maïs?
De vives réactions

Opinions

De vives réactions

[NDLR] La chronique intitulée À la recherche de la vérité écrite par Patrick Duquette a suscité de nombreux commentaires sur Facebook ainsi que des messages dans notre boîte courriel. Nous publions, ce matin, deux lettres écrites par des citoyennes qui ont désiré s’exprimer à la suite de la parution du texte de notre chroniqueur.
Ensemble, protégeons le Québec de la corruption

Point de vue

Ensemble, protégeons le Québec de la corruption

Frédérick Gaudreau
Frédérick Gaudreau
Commissaire à la lutte contre la corruption
POINT DE VUE / Chers candidats aux élections municipales. Le Commissaire à la lutte contre la corruption, corps de police spécialisé, a pour mission de prévenir, vérifier et enquêter dans le but de lutter contre la corruption. À titre de commissaire, mon mandat consiste, notamment, à diriger et coordonner les équipes d’enquête et de vérification désignées par le gouvernement pour faire partie de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) et à recevoir et examiner les dénonciations d’actes répréhensibles afin de leur donner les suites appropriées.
Justin s’excuse… encore une fois!

Point de vue

Justin s’excuse… encore une fois!

Jean-Paul Plante
Jean-Paul Plante
Magog
POINT DE VUE / Justin Trudeau aura presque fait des «Je m’excuse…» une marque de commerce. Après les épisodes du «black face», de la visite en Inde en passant par le scandale We Charity, on se serait attendu à ce que M. Trudeau ait appris de ses erreurs de jugement. Sa présence en visite de famille à Tofino lors de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation tend à confirmer le contraire. 
Pour une amélioration efficace de l’accès à des services diversifiés en santé mentale

Point de vue

Pour une amélioration efficace de l’accès à des services diversifiés en santé mentale

Le conseil d’administration de l’Association des éducatrices et éducateurs spécialisés du Québec
Le conseil d’administration de l’Association des éducatrices et éducateurs spécialisés du Québec
POINT DE VUE / La pandémie a mis l’accent sur un problème de société qui a trop longtemps été sous-estimé: la santé mentale. Non seulement était-elle sous-estimée dans notre société, mais elle l’était aussi au sein de notre système de santé.