La députée Emmanuella Lambropoulos
La députée Emmanuella Lambropoulos

Protéger le français, encore, toujours

Geneviève Tellier
Geneviève Tellier
Collaboration spéciale
CHRONIQUE / Les débats des deux dernières semaines suscités par les propos malheureux de la députée Emmanuella Lambropoulos (qui minimisait la perte de vitesse de l’usage du français à Montréal), nous rappellent, encore une fois, jusqu’à quel point le français et l’anglais coexistent difficilement au Canada. Ce qui est vu comme des outils de protection essentiels par les uns (Loi 101, Loi sur les services en français, Loi sur les langues officielles) constitue de sérieuses entraves selon d’autres. Il revient donc aux francophones d’en faire un combat quotidien pour conserver l’usage de leur langue : demander à être servi en français, travailler dans un milieu qui valorise l’usage du français, exercer un contrôle de ses institutions de santé, etc.