Pourquoi être si pressé ?

Afin de réduire les problèmes exacerbés par le prolongement des heures de bars dans le vieux Hull, le conseiller Tessier propose d’interdire le stationnement aux visiteurs dans certains secteurs tout près des bars après 22 h.

Les tenanciers s’y opposent, car, selon eux, la proposition du conseiller ne ferait qu’étendre les problèmes sur un plus grand territoire.

Ainsi, les deux parties reconnaissent qu’il y a un problème... le prolongement des heures donnera plus de temps pour s’imbiber d’alcool tout en encourageant la venue des fêtards ontariens.

On est en droit de se demander pourquoi est-on si pressé de mettre fin à l’essai «temporaire» afin de permettre la fermeture des bars à 3 h de façon permanente puisqu’on reconnaît que les heures tardives sont un problème pour les résidents environnants!

Marc Rhéaume, Gatineau