Pourquoi pas?

La Cour suprême a statué vendredi que les agents de la Gendarmerie royale du Canada avaient le droit de se constituer en syndicat.
Aujourd'hui, nombre de corps policiers sont syndiqués. De Gatineau à Montréal à la Sûreté du Québec, cette réalité ne pose généralement pas problème.
Pourquoi Ottawa a-t-il lutté à ce point pour accepter ce qui tombe sous le sens dans le domaine des relations de travail modernes ?