Nous accueillons McGill à bras ouverts

Les besoins en Outaouais en matière de santé ne sont plus à faire. La population souffre d'un manque important de médecins de famille. Plus de 30 000 patients attendent une prise en charge et une continuité des soins. La population croît alors que 10 à 15 médecins par année prennent leur retraite ou quittent la région. La création du campus médical satellite de McGill en Outaouais est donc une excellente nouvelle pour les professionnels.
L'Outaouais a et aura besoin des médecins formés par le programme chaque année pour maintenir et améliorer les services à la population. Le nouveau campus consolidera la formation médicale dans notre région et permettra de développer de meilleurs services pour l'avenir.
La présence de McGill en Outaouais ne date pas d'hier : l'université collabore avec la région depuis trois décennies. Avec un engagement remarquable, elle travaille avec plusieurs collaborateurs du réseau de santé régional - le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) et autres partenaires du Campus santé Outaouais - pour offrir à ses médecins résidents et à ses externes une formation clinique d'excellente qualité, en français.
Un bond en avant
Depuis 1988, des médecins résidents mcgillois sont formés et travaillent en Outaouais, accueillis au fil des ans dans les cliniques, les groupes de médecine familiale (GMF) et à l'Unité de médecine familiale (UMF) de Gatineau. 
Le nouveau campus médical sera un grand bond vers l'avant, puisqu'il augmentera la capacité d'accueil pour les résidents en médecine de famille de 12 à 20 places par année. Les résidents en médecine familiale formés ici deviennent des médecins hautement compétents, mais aussi très soucieux de la santé de la population qu'ils desservent. Les soins aux patients demeurent toujours la priorité. Plusieurs décident de s'établir en Outaouais après leur formation - c'est d'ailleurs le cas d'une des signataires de cette lettre, qui a fait ses études prédoctorales au campus montréalais de McGill, puis sa résidence en Outaouais. Beaucoup choisissent aussi de se dévouer à l'éducation de futures générations de médecins, ce qui est bénéfique pour tous. Bref, nous sommes très fiers du travail et de la formation offerte ici, et espérons que l'éducation médicale en Outaouais se développera encore davantage, avec le soutien de l'Université McGill.
Depuis 2010, McGill offre aussi un externat intégré à Gatineau. Une douzaine d'étudiants par année choisissent de commencer leur vie de cliniciens en Outaouais, en français. Ils profitent d'une exposition et d'une formation cliniques qui leur permettent de connaître la réalité de la pratique de la médecine familiale en Outaouais. 
De 12 à 24 par an
Avec le nouveau campus, le nombre d'étudiants passera à 24 par année. Pour les quatre ans du programme de médecine, c'est donc 96 étudiants de plus qui seront formés à Gatineau, plutôt qu'au campus montréalais. Tout cela est un gain net pour la région, et profitera grandement à l'ensemble de ses citoyens. C'est une percée majeure, espérée depuis très longtemps. La population de l'Outaouais et tous ceux qui oeuvrent en santé dans la région ont assez attendu. Nous avons beaucoup de difficulté à soutenir un argumentaire qui n'est pas centré sur les besoins des patients et qui cherche à freiner l'avancée que représente le nouveau campus médical satellite de l'Université McGill, tant pour les services à la population que pour la formation médicale au Québec. Les gens sur le terrain le savent depuis longtemps : McGill a prouvé son engagement envers la population de l'Outaouais.
Le Dr Marcel Guilbault est président de l'Association des médecins omnipraticiens de l'Ouest du Québec, médecin de famille, et responsable du GMF de Gatineau.
Le Dre Lily Han est chef-adjointe du département de médecine générale à l'Hôpital de Gatineau et chargée de cours de la faculté de médecine de l'Université McGill.