Verushka Lieutenant-Duval
Verushka Lieutenant-Duval

Libertés surveillées

À vous la parole
À vous la parole
Le Droit
OPINION / À titre de professeur.e.s de l’Université d’Ottawa, nous tenons à exprimer notre désaccord face au traitement réservé à la professeure Verushka Lieutenant-Duval par notre institution. Deux éléments nous semblent confondus dans cette malheureuse affaire : 1) le racisme sur le campus, les microagressions, la discrimination parfois inconsciente, mais quand même réelle dont sont victimes les minorités, et qu’il faut dénoncer; 2) le rôle de l’enseignement universitaire, des professeur.e.s et des salles de classe qui est de nourrir la réflexion, développer l’esprit critique, permettre à tous et à toutes, peu importe leur position, d’avoir le droit de parole.