Logemen’occupe, de concert avec la Coalition urgence logement et le Collectif régional de lutte à l’itinérance de l’Outaouais, organise un débat sur l’itinérance et le logement le vendredi 11 octobre prochain entre 10h et midi.

Le logement, sujet de débat électoral?

OPINION / Le 9 octobre, dans le cadre d’un débat électoral organisé conjointement par l’Université du Québec en Outaouais, l'UQO, Le Droit et Radio-Canada, six candidats aux élections fédérales débattront entre eux sur des questions portant sur les thèmes suivants : le transport et les infrastructures, l’environnement, l’économie, ainsi que la fonction publique avec le système de paie Phénix et la répartition des emplois entre Ottawa et l’Outaouais.

La région d’Ottawa/Gatineau vit une grave pénurie de logements et des problèmes majeurs d’itinérance. Cette situation s’est aggravée avec les sinistres des dernières années et particulièrement avec la destruction de plusieurs centaines de logements abordables dans le secteur Mont-Bleu de la ville de Gatineau.

Dans ces circonstances, il est vraiment très décevant de constater que le logement, l’itinérance et la pauvreté ne font pas partie des thèmes de ce débat. Avec un bilan aussi mince que celui du gouvernement Trudeau pour contrer ces problèmes, comment comprendre que ces thèmes soient complètement ignorés dans ce débat ?

Logemen’occupe, de concert avec la Coalition urgence logement et le Collectif régional de lutte à l’itinérance de l’Outaouais, organise un débat sur l’itinérance et le logement le vendredi 11 octobre prochain entre 10h et midi. À ce jour, le Parti conservateur et le Parti libéral du Canada n’ont toujours pas donné une réponse. Le Bloc québécois, le NPD et le Parti vert ont confirmé leur présence à ce débat. Compte tenu des enjeux, nous espérons toujours recevoir une réponse positive de la part de ces deux grands partis.

L'auteur est François Roy, coordonnateur de Logemen’occupe.