Le choix de l'adoption

La Clinique Morgentaler ferme au Nouveau-Brunswick en raison de la cessation de son financement public. Or, les cliniques Morgentaler au Canada génèrent non moins de 11 millions$ bruts par année. Que cette entreprise privée reçoive l'argent des contribuables en plus est une aberration. Étant donné que les nouveau-nés canadiens sont désespérément désirés par les milliers de couples canadiens inféconds et exaspérés par la fécondation in vitro ou par l'adoption internationale, n'aurions-nous pas tous grandement intérêt à soutenir la bonne part des 100000 Canadiennes chaque année qui se sentent forcées de recourir à l'avortement faute de soutien, pour qu'elles puissent garder leur enfant ou encore le confier en adoption?