Du hockey accessible en français

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
En ces temps où les Québécois semblent revenir à leur amour pour le Canadien, je me demande comment il se fait que la diffusion des parties de hockey soit gratuite en anglais et payante en français?

C’est incompréhensible qu’une compagnie québécoise comme celle de M. Péladeau favorise ainsi la langue anglaise au détriment du français.

Vous me direz, comme la fille des relations publiques de Vidéotron, que TVA charge un montant à la compagnie pour qu’elle ait accès aux joutes en français et qu’on peut s’abonner à TVA Sports pour 2,50 $ par mois. Mais est-il nécessaire, quand on parle de l’accessibilité du français au Québec, que ce soit toujours «money talk».

Si quelqu’un connaît bien M. Péladeau et peut lui transmettre ma préoccupation, je serais très heureux d’avoir son point de vue étant donné qu’une opération financière simple entre ses deux compagnies réglerait la question.

Guy Roy, Lévis