À vous la parole

Urbanisme à respecter
En 2007, la Ville de Gatineau a entrepris une démarche de planification de son centre-ville pour les 25 prochaines années. Après deux années de travail incluant une vaste consultation, Gatineau a adopté le Programme particulier d'urbanisme qui devait orienter le développement dans ce secteur jusqu'en 2034. Malheureusement pas un seul élu est disposé à le défendre le face à la gourmandise des promoteurs immobiliers.
Mardi, le conseil municipal a donné le feu vert à un projet de l'Hôtel Four Points Sheraton impliquant une augmentation de 10 à 30 étages le maximum des hauteurs permises. Sur le site de la ferme Columbia, la ville a autorisé une hausse de 10 à 20 étages pour un projet de Brigil et juste derrière les Terrasses de la Chaudière, le Groupe Heafey a obtenu l'autorisation de construire un édifice de 33 étages sur un terrain autrefois zoné à 17 étages.
Il ne s'agit pas ici de dérogations mineures, mais de modifications majeures qui remettent en question le sérieux de toute la planification à la Ville de Gatineau.
Bill Clennett, Gatineau
Sécurité à Pierre-Janet
Des préposés assurent la garde à l'hôpital Pierre-Janet. Ce serait mieux avec des agents de sécurité formés pour la chose. En plus, les préposés font beaucoup de temps supplémentaire et ne sont pas tous nécessairement alertes et attentifs comme ils le devraient. 
Linda Laplante, Gatineau
Décision courageuse
Je salue la décision courageuse du maire Maxime Pedneaud-Jobin à la suite de l'augmentation de 2,9% des impôts fonciers à la Ville de Gatineau. Il aurait été beaucoup plus populaire et opportuniste de les geler ou d'annoncer une très faible augmentation. Or, ce manque de fonds aurait eu des impacts ailleurs: infrastructures, services ou encore pire, la dette. J'attends d'un maire qu'il soit un leader avec une vision à long terme et prenne les décisions certes impopulaires mais pour le bien de Gatineau. Je suis content car c'est ce que j'ai actuellement!
Romain Vanhooren, Gatineau