À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
La plus grande menace
En moins d'un mois au pouvoir, sans avoir démontré la menace réelle à la sécurité nationale -- des juges l'ont clairement dit --, le président Donald Trump suscite la division dans son propre pays et sème la graine de l'affrontement avec plusieurs autres. Par cette politique fiction ne serait-il pas lui-même la plus grande menace à la sécurité de son propre pays et le nôtre par voie de conséquence? Poser la question, c'est peut-être y répondre.
Jean-Pierre Allard, Gatineau
Compétition déloyale
Depuis que le Rockfest de Montebello annonce qu'il aura lieu lors de la Fête nationale du Québec, je suis plus que déçu en tant qu'amateur de musique métal. Je le visiterais annuellement s'il se tenait à tout autre moment de l'année. Il est inconcevable qu'un tel événement, d'envergure internationale et à prédominance anglophone, se tienne alors que des fêtes locales à petit budget tentent, partout au Québec, de célébrer l'art québécois en français.
Il leur sera impossible de compétitionner avec le Rockfest, qui les prive de leur public et, dès 2017, de leurs artistes. C'est un Rockfest dans une perspective commerciale de faux patriotisme. Cette compétition déloyale, ce mépris du monde culturel québécois et cette arrogance sont intolérables. Il est impératif de priver le Rockfest de toutes subventions et de l'accès à toute propriété publique tant qu'il s'obstinera à ne pas déplacer l'événement dans le calendrier estival.
Félix Laverdière-Pilon, Montréal
Moins d'argent
Le retour du Programme de contestation judiciaire est une bénédiction pour les communautés minoritaires, dont les Acadiens et les Franco-ontariens.
Mais son budget? Ce sont 5,6 millions $ qui avaient été coupé par le gouvernement Harper en 2006, puis restauré partiellement en juin 2008 pour les droits linguistiques. Voilà que le gouvernement Trudeau accorde 5 millions $, 10 ans plus tard, et en élargissant considérablement le mandat du programme.
Les besoins des communautés sont énormes afin d'effectuer le rattrapage nécessaire et assurer leur pérennité. 
Serge Landry, Gatineau
***
La question du jour
Une chicane de voisins, rue Notre-Dame, mène à la prison : avez-vous d'autres histoires sordides du genre à partager avec nous?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com