À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Gâchis de la Cour
Je me sens trahie par la Cour suprême à la suite de sa décision de ne pas reconnaître les francophones minoritaires de l'Alberta et la Saskatchewan. Un jugement qui réjouira les anglophones.
La juge en chef Beverley McLachlin, de l'Alberta, et ses collègues anglophones... Peut-être que l'on devrait se poser de sérieuses questions.
Quel gâchis!
Line Branchaud, Russell
Une première depuis 2009
«Mon ami Philippe», a dit le premier ministre Justin Trudeau à propos de Philippe Couillard, son homologue du Québec.
C'était très attendu, cette formule multilatérale de réunion. Depuis 2009 que l'on n'avait pas assisté à ces grandes messes. La question climatique et les réfugiés sont au centre du débat. Qui payera la note? Ils sont tous d'accord pour la taxe sur le carbone. Le fédéral financera l'opération réfugiés.
Prochaine réunion dans trois mois: une enquête sur les femmes autochtones, l'économie et la santé seront au menu.
Serge Landry, Gatineau
Néfastes religions
Combien faudra-t-il de massacres avant qu'on se réveille au fait que la religion est à l'origine du problème? L'histoire des grandes religions n'est rien de moins qu'un bain de sang.
Pendant des siècles, les chrétiens condamnaient les homosexuels. La Bible et le Coran acceptent sans problème l'esclavage et considèrent la femme comme un objet. Le Coran a plus de 100 passages décrivant comment il faut tuer les infidèles. La persécution deux fois millénaire des juifs culminant dans l'Holocauste, parle d'elle-même.
Dans leur esprit tordu, ceux qui ont commis l'attaque à Paris étaient certains de faire la volonté de Dieu. Comme l'a dit Steven Weinberg, les bonnes gens font de bonnes choses; les méchants font de méchantes choses.
Mais pour que des bonnes gens fassent des méchantes choses, il faut la religion.
Eugene Sauvé, Gatineau