À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Bravo à la commission

Il fallait s’attendre à ce que la commission sur la protection de la jeunesse présidée par Régine Laurent ne laisse personne indifférent, car cette thématique demeure toujours un enjeu de haute importance pour assurer le plein développement de ces jeunes à la recherche de conditions de vie stables et répondant à leurs réels besoins. Évidemment, on souhaite que cette commission puisse permettre à tous les acteurs en cause de s’exprimer en toute transparence pour bien traduire la vraie réalité. Après tout, nous avons à coeur le mieux-être de notre jeunesse, malgré les incontournables détours que certains doivent emprunter.

Raymond Ménard, Plaisance

Une pratique douteuse

Dans une période où la sécurité informatique est mise à mal de toutes parts, voici que la Banque de Montréal (BMO) jette de l’huile sur le feu. J’ai reçu aujourd’hui, pour la toute première fois, un courriel de BMO – je croyais d’abord que c’était un faux site, piraté, mais non, après vérification par téléphone, c’était bien de BMO. Or, dans ce courriel non sollicité, on me rappelle de ne pas oublier que la date d’échéance de ma carte MasterCard est dans cinq jours et le solde est correct. Pour la confiance en BMO et la sécurité informatique, on repassera!

Au cours d’un appel, la préposée me dit d’abord que ce courriel est valide et que j’ai moi-même fait la demande. Or, cela est faux. Après vérification, la préposée s’excuse – BMO a envoyé ces rappels à tous ses clients MasterCard, demandé ou pas. C’est là une pratique déplorable, qui m’a grandement inquiétée, qui m’a fait perdre beaucoup de temps de vérification.  

André Lupien, Gatineau

Des employés unilingues

À Gatineau, le marchand Adonis embauche de plus en plus d’employés unilingues anglophones. Le prétexte écrit sur une petite affiche, par-ci, par-là: ce sont des employés en formation pour la prochaine succursale d’Ottawa. 

Que celui qui comprend bien en tire profit.

Pierre R. Gascon, Gatineau

***

La question du jour :

Croyez-vous que le premier ministre Justin Trudeau nommera un lieutenant politique pour le Québec ? Et qui ?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com