À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
La tête haute
Il ne manquait pas grand-chose pour que les Sénateurs d'Ottawa remportent cette série après plus de 80 minutes de jeu. C'est peut-être une défaite amère mais ils peuvent se relever la tête haute. Malgré que les Sens ont toujours été les négligés, l'équipe nous ont donné du très bon hockey et a su se relever depuis le début des séries et ce, jusqu'à la fin. Mais, j'ai une pensée aussi pour Bryan Murray, malgré sa maladie et qui, j'en suis sûr, aurait bien aimé que l'équipe se rende jusqu'au bout et savourer dans la coupe Stanley. Bravo aux Sénateurs d'Ottawa et à Guy Boucher, et à la saison prochaine.
Line Branchaud, Embrun
Merci pour les soins
Dernièrement mon mari a été hospitalisé à l'hôpital général de Hawkesbury. Nous tenons à remercier et féliciter tous les intervenants qui ont pris soin de lui. À partir du 9-1-1, les ambulanciers, l'urgence, l'unité des soins spéciaux, tous ont accompli un travail extraordinaire. Que ce soit les médecins, infirmiers, infirmières, personnel de soutien, les divers préposés, tous font leur travail avec professionnalisme, efficacité, humanité et avec le sourire. Un merci spécial au Dr Marie-Ève Lizotte pour les bons soins et son sens de l'humour. Félicitations et continuez votre bon travail. On ne vous dira jamais assez notre reconnaissance envers vos interventions importantes, essentielles et primordiales.
Hélène Lavoie, Hawkesbury
L'échec de la division
La solidarité entre Québécois partageant la même volonté de libération aurait dû influencer les militants de Québec Solidaire, favorisant ainsi la convergence entre les partis représentant notre quête. La division étant garante d'échec, nous nous condamnons à combien d'années de détricotage de notre culture, de notre langue et de nos aspirations? Il est urgent de se serrer les coudes afin de faire échec à celui qui, de par le monde, se gausse de notre déception et tente en en raillant, de minimiser l'importance de nos efforts de survie.
Sylvia Pelletier-Gravel, Gatineau
Les spaghettis de la paie
Si le gouvernement Harper avait éliminé 700 postes de commis à la paie, l'embauche annoncée de 200 nouveaux employés (en plus des 300 déjà en place) aidera. Mais démêler l'océan de spaghetti qui dure depuis plus d'un an prendra encore plus de gens et surtout avec expérience de la rémunération au fédéral.
Marc Rhéaume, Gatineau
***
La question du jour
Quel est le principal défi du nouveau chef du Parti conservateur du Canada?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com