À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Fini le bilinguisme
Jusqu'à maintenant, les factures d'eau et d'égout de la Ville d'Ottawa ont été facturées en français et en anglais, dans les deux langues officielles du Canada. 
Avec la plus récente facture, un feuillet annonce des changements en 2018. Nous pourrons recevoir « la facture en français ou en anglais. Pour inscrire aujourd'hui même votre préférence linguistique, nous vous invitons à vous rendre sur le site de la ville ou à appeler au 613-580-2444. »
Une fois de plus, c'est à la charge du francophone de quémander des services en français, car j'imagine que sinon, je recevrai la facture en anglais...
Michelle Lockman, Ottawa
Par une rue paisible
Je ne comprends pas pourquoi des autobus doubles et vides, comme le circuit 64, passent encore sur la rue Le Roy. Emprunter la route 307 serait bien plus adéquat. J'invite les résidants du secteur Ferme Limbour de se mobiliser pour obtenir des réponses. Nous avons droit à un quartier tranquille et sécuritaire.
Diane Grégoire, Gatineau
Accueillant lac Beauchamp !
À l'entrée du parc du lac Beauchamp, la barrière est fermée. Dans la cabane, on se fait demander notre code postal. Le pavillon principal est fermé, comme les toilettes. Bienvenue au parc du lac Beauchamp !
Gerard Cleary, Gatineau
Sur le site de Guertin...
On construit des villes en plein désert mais on est incapable de construire un complexe de 4 glaces sur le site de l'aréna Robert-Guertin. Trouvez l'erreur !
Il y aurait la place nécessaire en construisant par le terrain bordant le boulevard des Allumettières, puis là où est le vieux « Bob » et ensuite en enlevant cet anachronisme qu'est le stationnement incitatif de la STO. À la place, on préfère détruire l'environnement d'une espèce déjà menacée comme la rainette faux grillon. 
Marco Jetté, Gatineau
***
La question du jour
La Banque du Canada laisse poindre à l'horizon une hausse des taux hypothécaires: comment se prémunir des conséquences?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com