À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Au Centre Rideau...
Le correspondant Alain Louis-Seize a raison («Désolante anglicisation», 20 août) et comme lui, je dénonce l'unilinguisme des employés anglophones embauchés par la maison Simons dans leur nouveau magasin du Centre Rideau - ils auraient dû tous être bilingues, c'est-à-dire francophones.
On aime bien faire du Québec bashing, mais il faudrait aussi dénoncer les propriétaires franco-ontariens de commerces au même endroit qui n'offrent qu'un service en anglais; et, surtout les francophones des deux côtés de la rivière des Outaouais qui s'adressent aux employés de ces commerces en anglais d'abord ou qui n'insistent pas pour se faire servir en français.
Si on se tenait debout...
Jean-Claude Carisse, Pontiac
Les Jeux des riches
Des résultats surprenants pour le Canada aux Olympiques, des médailles que l'on n'attendait parfois plus. Des jeunes animés qui auront tout donné pour l'or et rien d'autre.
Mais les négligés de la planète, ils ne seront jamais de ces Jeux... Les pays plus nantis sont ceux dont les athlètes se partagent les médailles.
Si seulement ces Jeux pouvaient profiter également aux jeunes des favelas et de tous les taudis du monde entier, ne serait-ce pas merveilleux et plus juste pour tous?  
Je ne dénigre en aucun cas les Jeux olympiques, que j'adore regarder à la télé, mais qu'il me soit possible, loisible encore, de penser qu'il nous appartient d'aider les athlètes des pays moins favorisés... 
Lucie Dumouchel, Gatineau
Une grosse économie
Nous venons de recevoir notre facture des taxes scolaires de la Western Quebec School Board. Hé oui, nous sommes de ceux qui ont transféré, avec raison.
Nous venons de faire une économie de 325$. Un montant non négligeable, vous en conviendrez.
Le président de la Commission scolaire des Draveurs, Claude Beaulieu, devrait refaire ses mathématiques au lieu d'aller pleurer à la ministre comme le ferait un enfant à sa maman quand ça ne fonctionne pas à son goût.
France Séguin, Gatineau
***
La question du jour
La démission du ministre Jacques Daoust vous porte-t-elle à croire que le gouvernement de Philippe Couillard était d'accord avec la vente de Rona à l'américain Lowe's?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com