À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Le parent pauvre
Le service de santé de l'Outaouais est en déroute: il faut ainsi se rabattre sur l'Ontario, avec ses hôpitaux à Hawkesbury et Ottawa, où le Québec envoie respectivement 20 millions $ et 100 millions $!
Il serait primordial de talonner les administrations et les politiciens à ce sujet. À force de frapper sur ce clou, on finira peut-être par avoir des services de qualité.
Ça frôle le désastre et on risque la catastrophe.
Jean-Guy Dansereau, Plaisance
Un rôle national
J'appuie les arguments du correspondant Antoine L. Normand («Lettre au premier ministre Philippe Couillard», 15 août) à propos d'Ottawa, ville bilingue.
D'ici le 150e anniversaire de la Confédération, en 2017, je souhaite que le conseil municipal adopte une résolution demandant à l'Assemblée législative de l'Ontario d'adopter un projet de loi visant la reconnaissance de l'égalité de statut du français et de l'anglais au sein de la Ville d'Ottawa.
Capitale, Ottawa jouit d'un rôle national. C'est le siège du Parlement, de la Cour suprême et de nombreuses institutions et ambassades. Il incombe aux autorités d'Ottawa de promouvoir la dualité linguistique si chère aux Canadiens.
Denise Beauchamp, Ottawa
Ouellet est prête à tout
Martine Ouellet me fait rire. Elle dit tout pour se faire aimer. Ses chances de diriger le Parti québécois étant très minimes, elle en met
Oui à la monnaie canadienne pour un certain temps, aux mêmes pensions aux aînés. Le Québec aura son armée, les autochtones, ce qui bon leur semble, oui à l'environnement et non au pétrole (sauf pour l'auto), etc.
Prochaine étape, elle donnera les numéros de la 6/49! 
Luc Robert, Gatineau
Brouillé par les Jeux
À Ottawa-Gatineau, je n'ai toujours pas accès par Internet ni à Première ni à ICI Musique, et ce, depuis plus d'une semaine - depuis le début des Jeux olympiques, en fait.
En revanche, aucun problème à syntoniser CBC Radio One Ottawa.
Une suggestion aux responsables de Radio-Canada: traversez le couloir et demandez à vos collègues du réseau anglais comment ils font...
Roch-André LeBlanc, Ottawa
***
La question du jour
Que pensez-vous du travail de Radio-Canada aux Jeux olympiques de Rio?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com