À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Karaoké XXX
Je ne comprends pas. Comment Gatineau peut-elle demander un permis aux bars qui présentent des concours de karaoké, alors que le Bar 77 peut tourner des scènes de films érotiques... sans permis!
Où est la logique? 
Lucie Bigras-Lafrance, Gatineau
Habile stratégie
Même si je ne favorisais pas l'approche étapiste, qui signifie que je ne verrai jamais un réel bilinguisme à Ottawa, je me rallie au plan habile du regroupement Ottawa bilingue.
Puisque Jim Watson prétend que la politique actuelle est bonne, au nom de quels principes pourrait-il refuser une simple pérennisation sans coût additionnels pour la Ville? S'il refuse, ce sera la preuve de sa mauvaise foi et tant le provincial que le fédéral ont le pouvoir de décréter le bilinguisme. 
Roland Madou, Ottawa
Enfin du progrès
Tout à fait d'accord pour l'aréna Guertin à la place de la Cité. J'espère que le dossier progressera dorénavant.
Aux élus contestataires, ralliez-vous, vous ne faites que retarder encore le projet.
Il faut savoir accepter les décisions qui ont été prises et aller de l'avant.
Damien Kirallah, Gatineau
Ducharme à la mairie?
Yves Ducharme se lancerait dans la course à la mairie de Gatineau?
Je le souhaite, mais à condition qu'il n'y ait que deux noms sur le bulletin de vote!
Les Gatinois auront alors à faire un choix clair entre deux candidats compétents et d'expérience, entre deux visions de services aux citoyens et deux visions du développement. 
Jean Deschênes, Gatineau
Le bon sens
Merci au conseil municipal d'avoir enfin pris une décision pour le nouvel aréna Robert-Guertin. Le bon sens a eu raison.
Le meilleur endroit pour le construire était sur le boulevard de la Cité et les meilleurs personnes pour l'administrer étaient Vision Multisports Outaouais. 
Au début, les gens me disaient qu'il n'y avait pas assez de place pour construire près du centre sportif. Je répondais que c'était près du Rapibus, des boulevards Maloney, de la Gappe, St-René, de la montée Paiement, des Promenades Gatineau et de nombreux motels.
Finalement, de la place, on en a trouvé.
Gabriel Céré, Gatineau
***
La question du jour
La popularité de la mine Wallingford-Back dérange la population locale. Que devrait-on en faire?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com