À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Une ode aux vainqueurs
Cette « ode aux vainqueurs » qu'est la série télévisée « The Story Of Us » dévoile comment nous sommes perçus dans le « Rest of Canada ». CBC présente des excuses, mais elles sont du genre de celles qu'Air Canada nous présente à chaque rapport du Commissaire aux langues officielles : on s'excuse, on promet de faire mieux la prochaine fois, puis, on continue comme si de rien n'était.
Gaston Carmichael, Gatineau
Pas de machines !
Pour éviter les traductions boiteuses, il faut engager des traducteurs formés et éduqués ! Les machines ne reconnaissent pas les subtilités des concepts et des connaissances.
Michelle Guitard, Gatineau
Du bout des lèvres
C'est du bout des lèvres que la CBC s'excuse d'avoir, dans « The Story of Us », ignoré la présence et l'apport des peuples autochtones et des francophones dans le développement de ce pays. Si ce n'était l'intention d'offenser, c'était sans doute celle d'effacer ou de minimiser en se donnant bonne figure. Avec qui le diffuseur public veut-il tisser des liens si l'autre n'existe pas ? Le peuple québécois a été affublé de tous les maux sur une question de voile alors que refuser de reconnaître des peuples fondateurs ne devrait émouvoir personne ? Et vous me direz que le racisme n'existe pas à la CBC ?
Sylvia Pelletier-Gravel, Gatineau
Autre civilisation...
Malala Yousafzai mène une guerre noble pour que toutes les jeunes filles aient accès à l'éducation. Pendant ce temps, les Canadiennes sont prêtes à monter aux barricades dès que leur autobus est en retard de cinq minutes. Autres civilisations, autres priorités.
René Thibault, Ottawa
Un laïcisme intolérant
Entièrement d'accord avec le correspondant Luc Robert (« Les anti-religions », Le Droit, 13 avril). J'ai toujours été modérément en faveur de séparer la religion et l'état. Mais lorsque le laïcisme devient aussi intolérant et persécuteur que certaines religions ou sectes, alors je débarque. Ce laïcisme devient marxiste dans le sens le plus pur.
Vincent Pigeon, Montpellier
***
La question du jour
Que pensez-vous du cadre législatif suggéré par le gouvernement Trudeau quant à l'usage récréatif de la marijuana?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com