À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Bonne visite à l'hôpital
En avril dernier, j'ai fait part de commentaires négatifs au sujet de l'hôpital de Gatineauà la suite d'une longue attente pour une échographie. Cette fois-ci, au département de radiologie, ce fut tout le contraire et je dois le dire. M'étant préparée à une autre longue attente, j'étais a peine installée avec mon livre que l'on venait me chercher. Et après toutes les étapes franchies, je quittais au bout de 40 minutes. Le tout a été administré par un personnel accueillant, efficace et rassurant. Quel bonheur de retrouver « mon hôpital » d'avant la fusion de 1997. Je ne peux qu'exprimer le désir que cela continue. Que ce n'était pas qu'un concours de circonstances que tout se soit si bien déroulé.
Nicole Massicotte, Gatineau
Des Rosiers a bien fait
Je crois que la députée Nathalie Des Rosiers à bien fait, malgré l'urgence de la situation. Je suppose qu'elle a cherché la cause du problème, communiqué avec la première ministre, établi une stratégie de communication, etc. Il est mieux dans des cas semblables de prendre son temps au lieu de précipiter des gestes qui pourront aggraver la situation. Je crois qu'elle a choisi la bonne option. De toute façon, dans ce genre de situation, « you're damned if you do and you're damned if you don't ». Il s'agit de choisir le bon côté et éteindre le feu, ce qu'elle a fait. Par contre, le représentant syndicale de la police a décidé de porter des accusation sans connaître le fond de l'histoire. Pour moi, c'est aussi grave et ce geste est aussi condamnable.
René Cardinal, Ottawa
Le général de Gaulle à Hull
Plusieurs s'en souviennent sûrement. Le général Charles de Gaulle devait terminer son séjour au Québec par une visite à l'hôtel de ville de Hull, le 27 juillet 1967. Le maire de l'époque, Marcel D'Amour, et les membres du conseil municipal devaient lui remettre en cadeau une magnifique sculpture sur bois réalisée par Jean-Julien Bourgault de Saint-Jean Port-Joli en l'honneur du président de la France. Cette oeuvre d'art intitulée « Le flottage des billots » évoque l'histoire de Hull et de l'Outaouais où les draveurs transportaient des troncs d'arbres par les cours d'Eau. On connaît la suite. Le grand visiteur brillait par son absence.
Philippe Racine, Hull
***
La question du jour
Québec met un terme à l'exploration pétrolière sur l'île d'Anticosti. Que pensez-vous de cette décision ?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com