À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
La journée des Hommes
Samedi, 19 novembre, sera soulignée la journée internationale des Hommes.
L'un des nombreux objectifs de cette journée est de promouvoir des modèles d'hommes qui au quotidien travaillent et mènent une vie honnête et productive et dont on souhaite célébrer la contribution positive à la société, à la communauté, à la famille et au bien-être des enfants.
Quoi qu'on en dise, ces hommes sont nombreux en Outaouais. 
Robert Provencher, Gatineau
Toujours la 50 !
C'est quoi la différence entre la 50 et la route 148 dont on ne parle jamais ? La 50 n'a que deux voies, comme la 148. Peut-être est-ce la vitesse ou encore le manque de surveillance policière ? Et si on installait des radars photo, peut-être que le bilan mortel serait moindre ? 
Et puis, arrêtons d'appeler la 50 une « autoroute » !
Luc Robert, Gatineau

Une carte postale pour Noël ?
Dès le début de décembre, attendez-vous de recevoir une carte postale du gouvernement concernant la réforme électorale.
Vous devrez la lire attentivement, surtout si... vous en avez assez de voter sans que votre vote ne compte pour grand-chose. Notre système électoral produit des gouvernements faussement majoritaires car ils accèdent trop souvent au pouvoir avec quelque 39 % du vote populaire.
Justin Trudeau a promis en campagne électorale qu'il changerait ce système d'ici 2019.
Exigez qu'il nous donne un mode de scrutin proportionnel comme dans 85 % des démocraties les plus prospères.
L'Allemagne et la Scandinavie en sont de très bons exemples.
Répondez à M. Trudeau. Demandez-lui de tenir sa promesse de faire compter chaque vote en 2019 car je soupçonne certains de ses députés et d'autres de partis adverses de ne pas voir qu'ils pourraient gagner en efficacité en travaillant ensemble plutôt qu'en étant hyper partisans. Pour être à la hauteur de leur rôle, ils doivent penser à nous avant de penser à leurs propres intérêts.
Carole Bézaire, Ottawa
***
La question du jour
Sécurité sur l'autoroute 50: quelles mesures suggéreriez-vous?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com