À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.
Tout passe à l'est
La vision du maire Maxime Pedneaud-Jobin relativement au dossier des surfaces glacées à Gatineau... quel gâchis et encore davantage de la part de la commission des loisirs ! Penser éliminer les services de proximité, c'est encore plus aberrant. A-t-on consulté les associations des différents secteurs dans la planification pour en arriver à de tels résultats ? 
L'image qu'on donne encore une fois : tous les services semblent passer à l'est comme si on éprouvait de la difficulté à masquer ses intentions. Le temps de la période électorale arrive bientôt, c'est le temps d'agir.
Gilbert Séguin, Gatineau
Bravo Mme Laferrière !
Bravo à la conseillère Denise Laferrière, voilà une élue qui a à coeur le secteur Hull. Sa vision dans ce dossier de l'avenir de l'aréna Robert-Guertin est très juste. Plusieurs ont laissé Gatineau se dégarnir au détriment de Hull. On peut constater la détérioration continue de Hull. On a juste à regarder nos rues principales qui sont dans un état pitoyable. On met à peine pour le surfaçage sur quelques kilomètres, mais on ne voit rien se développer. L'argent fuit vers d'autres coins, comme la rue St-Louis. La réaménager ne pouvait pas être plus importante que de refaire les boulevards St-joseph et St-Raymond avec toute la circulation,  l'achalandage des commerces et la croissance immobilière à Hull.
Le site du futur aréna Guertin n'est pas adéquat. Le stationnement est rare à la Maison de la culture. Les infrastructures ont à peine à subvenir à la demande actuelle, imaginez plus tard ! On ne peut pas se fier à la STO. Elle a peine à répondre à la demande de services croissante dans tous les secteurs de Gatineau. 
Il faudrait plutôt voir comment améliorer l'aréna Guertin où il est, sans trop puiser dans le budget municipal. Le site actuel répond aux besoins des Olympiques de Gatineau. D'ailleurs, pourquoi se plier au chantage des Olympiques ? Ils étaient une institution hulloise avant qu'on s'empresse de changer de nom après la fusion municipale. Maintenant on veut la déménager d'un terrain légué à la Ville de Hull. Il en est sorti des très bons joueurs et des entraîneurs légendaires. Encore une fois bravo à Denise Laferrière ! On est derrière vous à 100 %.
Georges-H. Lafrance, secteur Hull
***
La question du jour
La vente de marijuana, pas payant pour l'État, selon une ministre québécoise: justement, doit-il être considéré comme une source de profits ?
Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com